Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vibrant hommage rendu à Fès, fleuron de la civilisation marocaine célébrée à Londres


La ville impériale célébrée à Londres



Vibrant hommage rendu à Fès, fleuron de la civilisation marocaine célébrée à Londres
Fès, dont la dimension spirituelle et culturelle a toujours captivé l'imaginaire, a eu mercredi soir droit à un hommage digne de son statut de fleuron de la civilisation marocaine, et ce à l'occasion d'une soirée haute en couleur, organisée au siège du prestigieux musée londonien de Leighton House.
Plusieurs intervenants se sont succédé lors de cette rencontre, tenue en présence de l'ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne Chrifa Lalla Joumala, pour exposer devant un parterre de responsables gouvernementaux, de parlementaires, d'ambassadeurs de pays frères et amis et d'intellectuels de divers horizons, les multiples dimensions qui font de la ville impériale marocaine un véritable havre de paix et un symbole de la cohabitation entre différentes cultures, civilisations et religions.
"L'histoire des villes impériales du Maroc est fascinante", a fait observer le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, soulignant que Fès, tout comme Marrakech, a marqué de son empreinte la culture millénaire du Royaume.
Les intervenants se sont accordés à dire que le choix de Londres pour rendre hommage à Fès est judicieux d'autant plus que les deux cités symbolisent, de par leur histoire ancienne et leur riche culture, un parfait exemple de ce que doit être le dialogue entre l'Occident et l'Orient. La rencontre, axée sur la présentation du livre +Fez in World History+ (Fès dans l'Histoire du monde) publié par l'Université Al-Akhawayn, a permis de présenter la capitale spirituelle du Royaume dans ses dimensions culturelles, humaines et spirituelles.
Pour M. Haddad, le Maroc, grâce à ses valeurs civilisationnelles, s'impose comme un modèle dans un monde en proie au déchirement, aux replis identitaires et à l'extrémisme.
L'exemple de Fès, qui représente l'apogée de la civilisation marocaine dans toutes ses expressions, est très édifiant, a noté le ministre, soulignant que la rencontre s'inscrit dans le cadre des efforts consentis par l'ambassadeur du Maroc à Londres pour mieux faire connaitre les atouts du Royaume dans tous les domaines.
De son côté, Mme Susan Gilson Miller, professeur d'histoire à l'Université de Californie (Etats-Unis), a mis en avant la vocation de Fès en tant que modèle de cohabitation entre les différentes religions.
"C'est cette cohabitation, cette ouverture et cette diversité qui font la force du Maroc", a-t-elle dit, notant que le Royaume "représente bel et bien une exception dans un environnement régional et international déchiré par les malentendus et les préjugés".
Plusieurs personnalités britanniques présentes lors de cette rencontre ont salué l'initiative de l'ambassade du Maroc, en soulignant que cette manifestation culturelle a traduit fidèlement l'image du Royaume en tant que pays dépositaire d'une extraordinaire civilisation.

MAP
Vendredi 18 Janvier 2013

Lu 654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs