Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vibrant hommage aux soldats marocains qui ont libéré la France

D’anciens combattants ont quitté le Royaume pour prendre part aux cérémonies commémoratives de la libération de la Corse




Vibrant hommage aux soldats marocains qui ont libéré la France
Sept anciens combattants marocains ont pris l’avion, mercredi à l’aéroport international de Rabat-Salé, en direction de la Corse, où ils prendront part aux festivités marquant le 70ème anniversaire de la libération de cette région française.
Les vétérans marocains, dont le rôle a été crucial dans les combats ayant permis, en octobre 1943, de chasser les forces italiennes et allemandes de ce territoire français, ont été ovationnés par le ministre délégué auprès du ministre de la Défense français, chargé des anciens combattants, Kadir Arif, qui s’est rendu spécialement au Maroc pour organiser leur déplacement en Corse.
“Je suis venu rendre hommage à ces héros qui ont offert leur jeunesse, voire leur vie pour les valeurs de liberté qui nous sont communes. La Corse a été le premier département français libéré et c’était par l’engagement particulier des goumiers (soldats de l’Armée d’Afrique engagés par la France) marocains”, a rappelé le ministre français qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée à l’aéroport international de Rabat-Salé.
Les anciens combattants marocains ont fait le voyage à bord d’un avion affrété par la présidence de la République, a-t-il indiqué, voyant là “un symbole et une marque de reconnaissance” qui se manifeste “au plus haut niveau” de l’Etat français.
Pour sa part, Pouria Amirshahi, député des Français de l’étranger, leur a rendu un hommage en rappelant qu’«aux côtés des Résistants corses, les Spahis, Tabors, Tirailleurs et autres Goumiers marocains s’illustrèrent dans ce qui fut le prélude de la libération de la France continentale».
«Dans cette guerre commune contre la barbarie, ils scellèrent notre fraternité méditerranéenne qui doit désormais servir de socle à un rapprochement fécond des deux rives de la Méditerranée, par-delà nos mémoires réconciliées», a indiqué le secrétaire de la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale française, se réjouissant que le président français François Hollande ait saisi l’occasion de cet anniversaire pour exprimer la gratitude de la République envers les soldats d’Afrique.
«Un premier hommage appuyé sera rendu sur place au courage et à la détermination, jusque-là trop mal reconnus, de ces hommes à qui notre liberté doit tant et dont le système colonial était la négation», a indiqué M. Amirshahi, par ailleurs secrétaire national du Parti socialiste français.
Il convient de rappeler que 40.398 Marocains ont combattu pour la France durant la Première Guerre mondiale, 85.000 durant la Seconde et plusieurs milliers au cours de la guerre d’Indochine. En tout, 170.000 cartes de combattant leur furent attribuées. Le sang qu’ils ont vaillamment versé sur le champ d’honneur a créé une fraternité d’armes qui, par-delà les vicissitudes de l’Histoire, a permis le développement d’une mémoire commune qui est demeurée vivace jusqu’à aujourd’hui.

Libé
Vendredi 4 Octobre 2013

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs