Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers une issue favorable au conflit qui mine les Autoroutes du Maroc

Une commission ad-hoc examine les revendications des grévistes




La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a indiqué qu'elle "œuvre avec toutes les parties prenantes dans le cadre d'une commission ad hoc en charge d’examiner les revendications sociales des agents grévistes".
Dans un communiqué, parvenu lundi à la MAP, ADM affirme avoir "pris note de l’appel à la grève d’une durée de 48 heures, lancé par trois syndicats, couvrant les journées du dimanche 9 avril 2017 à 14h00 au mardi 11 avril 2017 à 14h00 pour l’ensemble du réseau autoroutier", assurant qu’elle œuvre avec l'ensemble des parties concernées dans le but d'examiner les revendications des agents grévistes.
Tout en reconnaissant le droit de grève garanti par la Constitution, ADM attire l’attention de l’opinion publique sur le fait que "la jouissance de ce droit n'occulte en rien la responsabilité sociale de toutes les parties prenantes quant à la continuité de ce service public stratégique", a souligné la même source.
ADM a, en outre, rappelé que cet appel à la grève relève de l’initiative du syndicat des agents employés par des sociétés prestataires de services, précisant que ces dernières assurent pour le compte d’ADM une prestation externalisée, notamment la perception des péages.
Conformément à son engagement social et sociétal, ADM a indiqué avoir mis en place un cahier des charges très strict qui garantit les droits sociaux de ces agents. Dans ce cadre, ADM veille à la bonne application des exigences contractuelles à travers son rôle de contrôle. Aussi, ADM, à travers ces marchés de prestations, garantit la stabilité de l’emploi et des rémunérations "largement supérieures" au SMIG, en plus des acquis sociaux dont bénéficient ces agents employés par ces prestataires.

Mercredi 12 Avril 2017

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs