Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la signature d’un accord de jumelage entre Rabat et Sofia

Intenses activités de Fathallah Oualalou en Bulgarie




Vers la signature d’un accord de jumelage entre Rabat et Sofia
Le maire de Rabat, Fathallah Oualalou, dont la visite de travail à Sofia devait prendre fin hier, a eu une série de rencontres avec des responsables locaux dont Jordanka Fandakova, maire de la capitale bulgare.
Un communiqué de l’ambassade du Maroc en Bulgarie indique que M. Oualalou a tenu une réunion de travail au siège de la mairie de Sofia avec Mme Fandakova, au cours de laquelle le maire de Rabat a exprimé la volonté du Maroc d’initier dans le cadre de la coopération décentralisée, des échanges suivis et ambitieux entre les mairies de Rabat et de Sofia étant donné l’importance et la pertinence avérée de l’implication des collectivités locales et des acteurs locaux dans les chantiers de développement et de la promotion des bonnes pratiques en matière de gouvernance économique, sociale et culturelle.
M. Oualalou a notamment exprimé l’intérêt pour la mise en relation des opérateurs économiques des deux métropoles, et l’échange d’expérience et d’idées par rapport aux différents chantiers de développement et d’infrastructures urbaines dans les deux capitales.Pour sa part, Jordanka Fandakova  a exprimé sa disposition à initier une coopération avec la municipalité de Rabat dans les domaines du développement et de la modernisation des infrastructures de transport et la gestion des déchets.
Bénéficiant d'un patrimoine culturel riche, les Mairies de Sofia et Rabat peuvent aussi développer leur coopération par un échange de savoir-faire et d'expériences entre les spécialistes dans le domaine de la culture, de l'éducation et de l'environnement, a précisé Mme Fandakova.
Les deux maires se sont engagés à signer prochainement un accord de jumelage et de partenariat entre les deux villes qui permettra d'asseoir leur coopération dans l'avenir sur la base de concertations mutuelles.
Le maire de Rabat a également rencontré le groupe d'amitié Maroc-Bulgarie qui vient d'être renouvelé au sein de l'Assemblée nationale bulgare et qui a élu à sa tête Hyusein Hafazov, président du Groupe parlementaire du MDL (Mouvement des droits et des libertés). Lors de cet entretien, M. Hafazov a exprimé sa volonté de développer les échanges et les interactions entre les élus, les ONG et les organisations de la société civile des deux pays. De même qu'il a salué l'adhésion active du Maroc aux valeurs du libéralisme et du pluralisme politique, économique et culturel qui, a-t-il estimé, «renforce son rôle d'acteur positif dans la région euro-méditerranéenne et ouvre des perspectives intéressantes pour la coopération de terrain entre les deux pays».
Prenant à son tour la parole, Tchetin Kazak, vice-président du groupe d'amitié, a tenu à «rendre hommage au chemin parcouru par le Maroc sous l'impulsion de S.M le Roi Mohammed VI pour faire avancer les réformes vers les normes européennes».
Au cours de ce même entretien, M. Oualalou a exposé les chantiers les plus importants de l'agenda démocratique marocain après la mise en place de la nouvelle Constitution. Il a aussi informé les députés bulgares des derniers  développements de la question du Sahara.
Lors de ce séjour, M. Oualalou a par ailleurs rencontré Yanaki Stoilov, vice-président du Conseil suprême du Parti socialiste bulgare (PSB), et président de la Commission de politique extérieure à l’Assemblée nationale bulgare. M. Oulalalou a exposé à cette occasion les avancées du processus démocratique au Maroc et donné quelques exemples des chantiers de réformes politiques, sociales et culturelles en cours.
Lors de cet entretien, le maire de Rabat et dirigeant de l'USFP a rappelé le rôle stratégique joué par le Royaume dans les sphères africaines, euro-méditerranéennes et arabes au niveau de la promotion et de l'ancrage des valeurs de la paix, de la modération, de la diversité et de la lutte contre le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme. Ce rôle, a poursuivi M. Oualalou, est reconnu par la communauté internationale et notamment par l'Union européenne et les Etats-Unis, rappelant que «le président américain Barack Obama vient encore de réitérer cette reconnaissance à l'issue des entretiens qu'il a eus avec SM le Roi Mohammed VI cette semaine à Washington».
M. Oualalou a aussi appelé à renforcer la coopération entre le Parti socialiste bulgare et l'USFP au niveau bilatéral comme dans le cadre  de l'Internationale socialiste.
Sofia est la capitale et la plus grande ville de la Bulgarie. Elle compte 1,2 million d'habitants et comprend 24 districts. Forte de son histoire en tant qu'une des plus anciennes villes d'Europe et de ses réalisations urbanistiques et culturelles des dernières années, Sofia est candidate pour devenir en 2019 «capitale européenne de la culture».
Lors de ces rencontres, le maire de Rabat était accompagné par l'ambassadeur du Maroc en Bulgarie, Latifa Akharbach, Karima Lebbar, directrice de la coopération internationale à la mairie de Rabat et de Mourad Layachi, deuxième conseiller à l'ambassade du Royaume à Sofia.

MAP
Jeudi 28 Novembre 2013

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs