Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la création de forces pénitentiaires d’intervention rapide : Deux nouvelles prisons de haute sécurité bientôt opérationnelles




Vers la création de forces pénitentiaires d’intervention rapide : Deux nouvelles prisons de haute sécurité bientôt opérationnelles
La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion semble bien déterminée à poursuivre son plan de modernisation des prisons marocaines. 
Elle vient de rendre opérationnel l’établissement pénitentiaire Toulala 2 à Meknès en attendant d’inaugurer la prison centrale  Moul El Barghi, à 30 km de Safi et la création d’une force d’intervention. Le plan de modernisation des prisons marocaines semble donc bien engagé.
Destinés à recevoir les détenus dangereux ou condamnés à des peines très longues ou à la peine capitale en instance d'exécution, les deux établissements pénitentiaires ont été construits, sur le plan urbanistique, en conformité avec les normes internationales et dotés d’équipements technologiques modernes (caméra de surveillance, salle de contrôle, scanner, extincteurs…). Il s’agit donc de deux établissements fermés à très haute sécurité où le mode d'emprisonnement pratiqué est, en théorie, l'encellulement individuel.
Ces prisons sont entourées d'un mur d'enceinte lisse, haut d'une dizaine de mètres et d'un chemin de ronde où circulent des agents armés de jour et de nuit. L'accès au chemin de ronde est interdit aux détenus sous n'importe quel prétexte.
Le dispositif extérieur de sécurité est complété par un "mirador" qui domine toute la prison et où un ou plusieurs agents montent la garde jour et nuit.
A l'intérieur, la détention est divisée en pavillons et quartiers destinés à opérer le tri des différentes catégories de prisonniers et comportant notamment, des quartiers cellulaires, le pavillon disciplinaire, le quartier de l'isolement et  le quartier des condamnés à mort, qui obéissent chacun à une réglementation particulière adaptée à la catégorie de détenus qui s'y trouve incarcérée.
Des "écluses" de sécurité limitent le mouvement des prisonniers entre les quartiers et permettent d'organiser leur circulation entre les quartiers ou dans les couloirs de façon à éviter que plusieurs détenus ne se trouvent même temps au même endroit. 
La modernisation du parc immobilier pénitentiaire passe également par l’abandon des vieilles prisons. L’administration de Hafid Benhachem,  projette de libérer la prison d'Ain Kadouss à Fès ainsi que celles de Tanger, Salé et Marrakech. D’ailleurs plusieurs prisons ont été déjà libérées. C’est le cas des anciennes prisons de Tétouan, Casablanca, Khouribga et Béni-Mellal. 
Le revenu de l'assiette foncière libérée sera consacré à la création de nouvelles prisons modernes. 
L’administration pénitentiaire estime que la réussite de ce plan passe également par le renforcement de la sécurité des lieux de détention. Ainsi, elle  compte créer des forces d’intervention rapide au niveau régional et de chaque prison. 
Les derniers événements de la prison Zaki à Salé ont démontré l’incapacité des agents pénitentiaires à affronter les mutineries et la nécessité de se doter de forces d’intervention rapide. 
Ainsi, chaque prison sera dotée d’une force constituée d’agents pénitentiaires formés et équipés et assistés dans les cas de force majeure par des forces d’intervention régionale, nombreuses et mieux équipées. 
Lancée il y a près d’une année, la stratégie de modernisation des établissements pénitentiaires avait pour principal objectif d'assurer aux détenus les meilleures conditions de détention en vue de  combattre la récidive et de permettre une bonne réinsertion. Mais, la gestion d'une telle stratégie implique la disposition d'un nombre suffisant de cadres administratifs, techniques et de sécurité, compétents et opérationnels. Or, le talon d’Achille du système pénitentiaire marocain se trouve être justement l'élément humain auquel il faut remédier. 

Hassan Bentaleb
Samedi 3 Septembre 2011

Lu 524 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs