Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la création d'une interprofession de la filière des légumineuses alimentaires




Une étude de l'analyse de la chaîne de valeur de la filière des légumineuses alimentaires suggère d'améliorer la gouvernance de la filière par la création d'une interprofession de la filière et la reconnaissance de sa spécificité via un contrat-programme dédié, indique mardi un communiqué de l'Institut national de la recherche agronomique.
Cette étude réalisée par une équipe de chercheurs en sciences sociales mobilisée par un consortium composé par l'INRA, le Centre international de recherche agricole dans les zones arides, l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, la Fondation OCP, en collaboration avec l'Université internationale de Rabat, dans le cadre de l'Initiative maroco-indienne pour le développement des légumineuses alimentaires (IMILA), recommande également d'augmenter durablement la rentabilité des cultures en zones favorables dans le cadre de projets d'agrégation et de prospecter les alternatives de valorisation des produits.
Initiée suite au constat général d'une régression des superficies emblavées en légumineuses par rapport aux céréales et d'une relative stagnation des rendements et de l'accroissement des importations, cette étude préconise, par ailleurs, d'informer et de sensibiliser les consommateurs sur les avantages que procurent les légumineuses en matière de nutrition et de santé humaines.
L'approche méthodologique globale adoptée se base sur l'analyse des données secondaires, sur les enquêtes et les entretiens réalisés auprès des principaux acteurs de la filière et qui s'articulent notamment sur les politiques publiques et leurs incidences sur l'offre et la demande ainsi que sur la caractérisation technico-économique des systèmes de production à base de légumineuses alimentaires, note le communiqué.
La même source rappelle que 2016 est l'année internationale des légumineuses alimentaires dans le monde entier étant donné leur importance dans le maintien de la fertilité des sols, la rotation aux cultures des céréales pour réduire les maladies et leurs qualités nutritionnelles notamment en protéines végétales.

 

Vendredi 4 Mars 2016

Lu 360 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs