Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers l’amélioration de l'employabilité et des perspectives d'embauche

Convention avec l’ANAPEC pour la création d'un "espace emploi"




Vers l’amélioration de l'employabilité et des perspectives d'embauche
L'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) et l'Université Cadi Ayyad de Marrakech ont signé, récemment à Marrakech, une convention pour la création d'un "espace emploi" dédié à orienter les étudiants et lauréats de l'université et améliorer l'employabilité et les perspectives d'embauche.
La convention a été signée entre les deux parties en marge de la cérémonie de clôture de l'édition 2015 de la "Semaine emploi pour l'étudiant". En vertu de cette convention, les deux parties fédèrent leurs efforts pour la préparation et l'orientation des étudiants et lauréats de l'enseignement supérieur afin d'assurer leur intégration dans la vie active. Ce partenariat se base sur la complémentarité entre les deux parties et vise essentiellement à promouvoir les ressources humaines, à travers la formation et le développement des compétences.
Intervenant à cette occasion devant de nombreux étudiants à la Faculté des sciences Semlalia, le directeur général de l'ANAPEC, Anas Doukkali, s'est félicité de cette initiative qui consiste à approcher l'université du marché de l'emploi, améliorer l'employabilité des étudiants et dynamiser l'auto-emploi par l'accompagnement des jeunes porteurs de projets.
Cette approche a été adoptée par l'ANAPEC et son réseau de 75 agences dans l'esprit d'une approche participative ouverte sur les collectivités locales, les établissements de formation, les milieux de l'industrie et de l'entreprise, a-t-il dit, ajoutant que ces conventions pour l'espace emploi seront généralisées progressivement à l'ensemble des universités du Royaume.
Dans le cadre de la présence de l'ANAPEC au sein des universités, M. Doukkali a particulièrement insisté sur l'adaptation des programmes de formation aux besoins réels en compétences, la culture de l'auto-emploi, la promotion des pépinières d'entreprises au sein des universités et la nécessité d'assurer le financement approprié aux jeunes porteurs de projets.
Pour sa part, le président de l'Université Cadi Ayyad, Abdellatif Miraoui, a souligné que la promotion de l'emploi devra être érigée en priorité au sein des universités, à travers notamment la restructuration des offres de formation en fonction des besoins de l'économie nationale et ses chantiers de développement sectoriels.
Il a rappelé, à cette occasion, les efforts entrepris par l'Université pour restructurer son offre de formation et l’adapter à la réalité du marché de l'emploi. Il s'agit de développer les compétences sollicitées, promouvoir l'apprentissage des langues pour accompagner les enjeux d'une économie ouverte à l'international, sonder les besoins précis des opérateurs en matière de compétences, moderniser les supports de l'enseignement à travers les "MOOC'" (Massive open online course), compléter la formation via les stages en entreprises, en plus de promouvoir la culture de l'entrepreneuriat à travers les pépinières d'entreprises, a-t-il énuméré.
Dans l'esprit de cette approche participative autour de l'emploi, il a été procédé, à cette occasion, à la signature d'autres conventions de partenariat entre l'ANAPEC et la Confédération générale des entreprises du Maroc (région Tensift), la société "Alliance INT", la société de gestion de "Resort Al Baraka" et l'Association Réseau Entreprendre au Maroc. Afin d'être plus proche des futurs chercheurs de l'emploi, de connaître leurs attentes et leur donner un maximum d'informations à même de faciliter leur insertion professionnelle, l'ANAPEC organise annuellement, au niveau national, la "Semaine emploi pour l'étudiant".
Au cours de cet événement, l'ANAPEC présente l'ensemble de ses services dédiés aux chercheurs d'emploi, notamment les services à distance, et offre aux étudiants des informations sur les opportunités offertes par le marché de l'emploi, ainsi que des conseils pratiques pour affiner leurs méthodes et techniques de recherche d'emploi.
L'édition 2015 de la «Semaine de l'emploi a porté sur quelque 400 établissements universitaires et de formation et touché des dizaines de milliers d'étudiants à travers les différentes régions du Maroc.

Mardi 7 Avril 2015

Lu 936 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs