Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vernissage à Tanger de l'exposition de Sami Ftouh




Vernissage à Tanger de l'exposition de Sami Ftouh
La galerie du Centre culturel Ibn Khaldoun de Tanger a accueilli, cette fin de semaine, le vernissage de l'exposition de l'artiste peintre et poète marocain Sami Ftouh, rassemblant plusieurs de ses œuvres répondant aux critères de l'art abstrait.
Cet artiste autodidacte qui a commencé son aventure avec l'art plastique il y a une vingtaine d'années, fait de la toile un outil de compréhension du monde en approfondissant sa recherche sur ce qu'il appelle "le symbole pictural", autrement dit la finalité et la signification de l'œuvre plastique.
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, l'artiste a confié s'imposer une "véritable discipline" pour essayer de répondre à la question essentielle de la signification d'une œuvre d'art, en cherchant à cerner "les mondes qui entourent l'artiste mais aussi ceux qui l'habitent".
Néanmoins, Sami Ftouh note que l'œuvre artistique finit toujours par créer son propre monde qui dépasse celui même de son créateur et des critiques d'art, échappant ainsi à toute catégorisation scientifique et n'obéissant qu'à l'appréciation pure et dénuée de tout intérêt.
Outre la peinture, l'artiste utilise l'écriture poétique comme alliée de l'art plastique dans sa recherche du sens et du symbole dans le monde qui l'entoure.
Sami Ftouh a déjà publié en 2010 un recueil de poèmes en arabe intitulé "Promesse sur l'aile d'un oiseau" (Waâd ala janah tair).
Pour lui, la poésie et la peinture, même s'il s'agit de deux arts différents, partagent la même essence, celle de miroir reflétant le monde à travers l'œil de l'artiste.
Natif de Kénitra, Sami Ftouh compte à son actif de nombreuses expositions individuelles et collectives, depuis l'année 2003 lorsqu'il a réalisé une exposition individuelle à Kénitra et participé à un travail collectif pour l'environnement à l'Agri-Club de cette ville.
Il a notamment contribué à l'exposition "Le Maroc à quatre mains" en compagnie de Catherine Laroui Kersusane (2008, Kénitra), participé à plusieurs édition de la manifestation artistique "La Nuit des galeries" à Rabat et pris part à l'exposition collective "Peintres de Kénitra" organisée à Séville en Espagne (2011).

Libé
Jeudi 21 Novembre 2013

Lu 535 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs