Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vernissage à Tanger Med d'une exposition de photos de feue Leila Alaoui




Le vernissage d'une exposition de photos de feue Leila Alaoui a eu lieu, mercredi à la zone d'embarquement du Port Tanger Med Passagers, à l’initiative de la Fondation de Tanger Med et du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME).
Cette initiative, organisée en partenariat avec la Fondation Leila Alaoui, vise à rendre un hommage posthume à la jeune photographe, décédée en janvier 2016 lors d’un attentat terroriste à Ouagadougou, à travers l'exposition de 30 de ses photos, enrichies de ses textes et des témoignages sur la défunte.
Les œuvres de feue Leila Alaoui font voyager le spectateur, renvoient aux traditions et aux vécus des Marocains, et livrent des témoignages sur les réalités et les illusions des jeunes Marocains qui veulent traverser la Méditerranée dans l'espoir d'un avenir meilleur. 
Dans une déclaration à la MAP, le vice-président de la Fondation Leila Alaoui, Idbihi Mostapha, a souligné que cette initiative vise à continuer à faire vivre les oeuvres de feue Leila Alaoui, à rapprocher les visiteurs, en particulier les jeunes, de la culture et des arts et à sauvegarder le legs artistique de la défunte, qui est porteur de valeurs de tolérance, de coexistence et du vivre-ensemble. 
"Les œuvres de feue Leila Alaoui, qui restera à jamais gravée dans nos mémoires, traduisent son approche audacieuse visant à donner une voix à tous les laissés-pour-compte, dont les migrants subsahariens, les réfugiés syriens, les enfants de la rue, les ouvriers effacés de la mémoire, les femmes maltraitées et les gens oubliés des campagnes", a-t-il indiqué, notant que ces clichés reflètent même l'âme de ces personnes photographiées.  Pour sa part, l'écrivain, plasticien et sculpteur, Mahi Binebine, a affirmé que cette initiative exceptionnelle, qui consiste à conjuguer l'éducation à l'art, ambitionne de rapprocher les bacheliers, qui seront primés par la Fondation de Tanger Med, et les voyageurs transitant via ce point de passage des oeuvres de cette artiste talentueuse, et ce afin de mettre l'art à la portée de tous.
Quant au président du Conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), Fouad Brini, il a souligné que cette exposition s'assigne pour objectif majeur de rendre hommage à la mémoire de Leila Alaoui, qui était une artiste unique, en rapprochant le public de ses œuvres qui traduisent son talent, son regard sur le monde et son chemin artistique qui, au-delà de la photographie, posait la question de l'humanité.
Les photos exposés portent notamment sur des portraits réalisés dans diverses communautés marocaines, et ceux sur les jeunes Marocains qui veulent traverser la Méditerranée dans l'espoir d'un avenir meilleur. 
Photographe et vidéaste franco-marocaine, feue Leila Alaoui a étudié la photographie à l'Université de New York. Son travail explorait, les diversités culturelles et la migration dans l'espace méditerranéen.
Elle utilisait la photographie et l'art vidéo pour exprimer des réalités sociales à travers un langage visuel qui se situe aux limites du documentaire et des arts plastiques.

Libé
Vendredi 21 Juillet 2017

Lu 165 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs