Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vaste opération de la police financière en Turquie

3 morts, 73 blessés dans un attentat attribué au PKK




La police financière turque a lancé tôt jeudi une vaste opération à Istanbul, cœur économique du pays, et dans d'autres provinces contre des entreprises soupçonnées d'avoir financé Fethullah Gülen, accusé d'être l'instigateur du putsch avorté, ont rapporté les médias locaux.
Les procureurs ont émis 187 mandats d'arrêt dans le cadre de cette opération, la deuxième depuis le début de la semaine, visant notamment des hommes d'affaires connus, a indiqué la chaîne d'information CNN-Türk.
Un millier de policiers prennent part à ces raids, selon cette chaîne. Des équipes de la police ont effectué des descentes à une centaine d'adresses dans plusieurs quartiers d'Istanbul.
Mardi, une opération similaire avait visé des entreprises réputées être proches du prédicateur musulman qui vit en exil volontaire aux Etats-Unis depuis 1999. Près de 100 personnes ont été placées en détention préventive.
Mercredi soir, le Premier ministre turc Binali Yildirim a déclaré que dans le cadre de la purge massive lancée dans la fonction publique contre les sympathisants de Gülen, ennemi désigné du président Recep Tayyip Erdogan, 40.029 personnes avaient été placées en détention, dont 20.335 inculpées et incarcérées.
Plus de 5.000 fonctionnaires ont été limogés et près de 80.000 autres suspendus, a-t-il dit, lors d'un entretien à la chaîne publique TRT.
Dans l’est du pays trois personnes, deux civils et un policier, ont été tuées et 73 blessées jeudi à Van, ville jusque-là épargnée, dans un attentat à la voiture piégée commis par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a déclaré un responsable local. Environ une tonne d'explosifs aurait été utilisée, selon l'agence de presse Dogan.
L'attentat qui a provoqué des dégâts considérables visait un commissariat de police à Ipekyolu, un quartier central de la ville de Van, a indiqué Ibrahim Tasyapan, le gouverneur de Van, cité par l'agence de presse pro-gouvernementale Anadolu.
Ce responsable a attribué l'attentat au "groupe terroriste", formule par laquelle les autorités désignent le PKK, organisation rebelle kurde illégale.
Sur les 73 blessés, 20 sont des policiers, selon le gouverneur.
A la suite de l'attentat, des policiers ont arrêté sur les lieux un militant qui était blessé et soupçonné d'avoir conduite la voiture piégée devant le commissariat, a indiqué Anadolu. Ce militant a été conduit au quartier général de la police à Van pour y être interrogé.
Par ailleurs, à Semdinli, une ville située à l'extrême sud-est de la Turquie, des rebelles kurdes ont attaqué un poste de police tôt jeudi, blessant deux policiers, selon Anadolu.
Les forces de sécurité subissent des attaques quasi-quotidiennes du PKK depuis qu'un cessez-le-feu entre les rebelles kurdes et les forces gouvernementales a pris fin en 2015. Des centaines de policiers et de militaires ont été tués.
Le PKK a poursuivi ses attentats au cours des dernières semaines y compris après le coup d'Etat manqué lancé le 15 juillet par une partie de l'armée turque pour tenter de renverser le président Recep Tayyip Erdogan.
Le PKK est considéré comme un groupe terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis.

Vendredi 19 Août 2016

Lu 793 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs