Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vaste élan de solidarité avec Saad Lamjarrad

L’arrestation à Paris du chanteur marocain pour une prétendue affaire de viol a mobilisé des artistes de tout bord.




L’interprète de «Lamaâlem» devait animer un concert le 29 octobre au Palais des congrès à Paris

Sanae Akroud, Mohamed Choubi, Driss El Idrissi … et d’autres artistes marocains  ont exprimé leur solidarité  avec Saad Lamjarrad, la star de la chanson marocaine. Son arrestation à Paris  pour une prétendue affaire de viol a ainsi mis en émoi le monde artistique national. Sur leurs pages Facebook, de nombreux artistes ont fait montre de leur grande solidarité et sympathie avec le jeune chanteur, mais aussi avec ses parents, l’actrice Nouzha Regragui et son père Bachir Abdou.
Sanae Akroud, actrice et réalisatrice, a été parmi les premières à commenter cet incident de mauvais goût : «Mon cœur, ma solidarité et mes respects profonds vont à Mme Nouzha Regragui et à notre cher Bachir Abdou. Je suis triste pour ce qui est arrivé à leur talentueux fils, mais je ne suis point inquiète, il s’en tirera grâce à Dieu et pourra redevenir meilleur que ce qu’il est déjà ».
Et la célèbre « Roummana » d’ajouter sur le même ton de compassion : «Pour moi Nouzha et Bachir restent l’un des couples les plus chers grâce à leur grande moralité et leur fils ne peut qu’être pareil  à ses parents et nous vous disons tous : Merci de nous avoir donné Saad pour qu’il poursuive votre mission artistique ».
Pour sa part, l’acteur le plus présent sur Facebook avec ses sorties remarquées, Mohamed Choubi, s’est arrêté sur cette affaire, pour exprimer à son tour toute sa solidarité avec Saad Lamjarrad : « Je pense que toutes les allégations qui pèsent aujourd’hui sur Saad sont fausses, nulles et non avenues». Il a, dans ce sens, fait endosser la responsabilité de cette affaire aux grandes sociétés de production qui sont obsédées par l’appât du gain. « Nous connaissons bien ces mafias de la chanson et ce qu’elles font souvent pour promouvoir les ratés et recaler les artistes brillants, surtout que Saad s’apprêtait à organiser une grande soirée  à Paris…», écrit Choubi.
De son côté, le dramaturge Driss El Idrissi a formé le vœu que cette affaire finisse le plus tôt possible. « Je suis sûr qu’il est victime d’un complot qui va bientôt être dévoilé au grand jour», estime le dramaturge.
La jeune artiste Btissam Tasket est aussi entrée en ligne sur cette affaire en défendant Saad Lamjarrad contre ses détracteurs. « Malheureusement, il existe des gens aveuglés par la rancune pour arriver à ce point, je les appelle : les ennemis du succès », ajoutant dans un style dénotant implicitement la version de la conspiration : «Pour arriver à ce point et comploter pour faire tomber Saad dans le piège, parce qu’il a atteint le stade de l’universalité, il faut bien qu’ils soient aveuglés par la jalousie… Je souhaite que Dieu les guérisse de leur maladie ». Et la jeune chanteuse de conclure : «Saad Lamjarrad est très grand à nos yeux, en dépit de cette affaire louche, il est même l’exemple de la moralité ».
Rappelons que plusieurs blogs marocains et de nombreux comptes sur les réseaux sociaux avaient fait état d’un incident survenu mercredi matin à l’hôtel Marriott des Champs-Elysées, dans le 8e arrondissement de Paris, où résidait l’artiste.
Selon une source judiciaire, une plainte a été déposée par une jeune fille de 20 ans de nationalité française qui s’est dite victime d’une violente agression à caractère sexuel. Elle a réussi à prendre la fuite de la chambre de M. Lamjarred pour se réfugier à la réception de l’hôtel. La garde à vue du chanteur devait être prolongée jusqu’à vendredi matin.

Nouri Zyad
Samedi 29 Octobre 2016

Lu 1385 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs