Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Van Persie veut oublier le Mondial-2010




Van Persie veut oublier le Mondial-2010
Eblouissant sous le maillot d'Arsenal, l'attaquant Robin van Persie ambitionne de reproduire enfin les mêmes prestations avec les Pays-Bas lors de l'Euro-2012, en juin, pour oublier une Coupe du monde 2010 médiocre sur le plan personnel.
Meilleur buteur de la Premier League cette saison (30 buts), le Gunner n'a pas la même efficacité sous le maillot orange.
Vingt-cinq buts en 62 sélections: le bilan est honorable, sans plus. Van Persie n'a plus marqué avec les Pays-Bas depuis septembre 2011 et un quadruplé face au modeste Saint-Marin (11-0).
A 28 ans, il semble s'imposer une pression énorme dès qu'il joue en équipe nationale, et reste surtout traumatisé par son Mondial-2010 complètement raté (un seul but en sept matches au sein de l'équipe finaliste).
L'esthète néerlandais, dont le style rappelle Marco van Basten et Dennis Bergkamp, est l'objet de toutes les attentions à Arsenal, où il a hérité du brassard de capitaine cette année, alors qu'il doit se fondre dans un effectif de superstars en sélection aux côtés de Sneijder (Inter Milan), Huntelaar (Schalke 04), Van der Vaart (Tottenham), Kuyt (Liverpool) et autres Robben (Bayern Munich).
Autant de fortes personnalités au milieu desquelles "RVP" ne parvient pas souvent à imposer la sienne. Lors du Mondial-2010, on le vit régulièrement se disputer avec Wesley Sneijder.
"Robin veut toujours trop bien faire", notait jadis l'ancien sélectionneur Marco van Basten à propos du natif de Rotterdam.
Un artiste "sensible"
Fils d'une peintre et d'un sculpteur, van Persie est un artiste, un "sensible, à fleur de peau", selon Phillip Cocu, entraîneur adjoint chez les Oranje.
"Pour bien jouer, il doit sentir qu'on l'aime, qu'on le soutient", précise encore l'ancien défenseur du FC Barcelone et du PSV.
Malgré les critiques de la presse néerlandaise durant le Mondial-2010, le sélectionneur Bert van Marwijk a sans cesse soutenu son attaquant en Afrique du Sud, le maintenant au poste d'avant-centre malgré son manque de rendement.
Depuis, le joueur d'Arsenal doit composer avec la concurrence de Klaas Jan Huntelaar, étourdissant avec Schalke 04 (meilleur buteur de Bundesliga cette saison), pour le poste d'attaquant de pointe très convoité dans l'immuable 4-2-3-1 de Van Marwijk.
On voit mal ce dernier se passer d'un Van Persie considéré comme l'un des meilleurs joueurs de la planète et convoité par les plus grands clubs, Manchester City notamment.
A Arsenal depuis 2004 après avoir fait ses classes à Rotterdam, à l'Excelsior d'abord puis au Feyenoord, sous les ordres notamment de Van Marwijk, Van Persie pourrait quitter Londres cet été, après avoir été désigné par ses pairs meilleur joueur de la Premier League cette saison.
Sa cote grimperait encore en cas de performances probantes lors de l'Euro-2012. Les supporteurs néerlandais attendent de voir un Van Persie en mode "Gunner" chez les Oranje.

AFP
Jeudi 31 Mai 2012

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs