Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

VIème congrès du Syndicat national des commerçants et professionnels


Driss Lachgar : Le gouvernement a envisagé de réduire les salaires des fonctionnaires de 5 %
Ahmed Abouh : Le commerce de proximité demeure confronté à la concurrence déloyale



VIème congrès du Syndicat national des commerçants et professionnels
Les partis de la majorité gouvernementale ont débattu des propositions qui portent atteinte au pouvoir d’achat des citoyens. C’est ce qu’a révélé le Premier secrétaire de l’USFP, lors de l’ouverture, jeudi, du VIème congrès du Syndicat national des commerçants et professionnels (SNCP) à Rabat.
Selon Driss Lachgar, le fait que le gouvernement Benkirane ait envisagé de réduire de 5% les salaires des fonctionnaires pour faire face à la crise financière et le déficit budgétaire est « extrêmement grave », surtout que l’Exécutif a pris la décision de réduire de 15 milliards de dirhams les dépenses d’investissement au titre de l’exercice 2013,  notamment dans les secteurs sociaux. Cette politique que mène le gouvernement et sa majorité risque, selon Driss Lachgar, d’avoir des conséquences néfastes sur le pays et les citoyens.
Le Premier secrétaire de l’USFP a confirmé, par ailleurs,  que les intentions réelles du gouvernement se sont manifestées dès le début par des décisions unilatérales et antipopulaires, et sa manière de gérer les affaires publiques qui contredit les dispositions de la Constitution 2011 privilégiant l’approche participative dans la prise des décisions. Et d’ajouter que l’Exécutif ne se contente que des mesures faciles comme l’augmentation des prix des carburants et de l’électricité et le projet de réduction des salaires des fonctionnaires. Ce qui prouve qu’il souffre d’un manque de créativité et d’initiative politique sages et efficaces pour le développement du pays.
Driss Lachgar a, d’un autre côté, rappelé la participation des commerçants et des professionnels au combat contre le colonialisme, ou pour la démocratisation du Maroc depuis la création de leur syndicat à la fin des années 70. Dans  ce sens, il a rappelé le rôle important qu’a joué l’un des fondateurs du SNCP, en l’occurrence Abdellah El Moustaghfir.
Pour sa part, Ahmed Abouh, secrétaire général du SNCP, a souligné que les changements et la dynamique politique que connaît le pays ont débouché sur l’adoption de la nouvelle Constitution qui a donné corps à une volonté de réformes à même de répondre aux attentes des Marocains et  exigé la conjugaison des efforts du gouvernement et des différents acteurs politiques, économiques et sociaux. Pour réussir dans cette mission, ils sont appelés à élaborer des stratégies claires et définir des objectifs orientés vers une politique positive et éloignée de toute surenchère ou populisme.
Tout en évoquant la situation de crise et ses répercussions sur le secteur économique et commercial ainsi que sur le pouvoir d’achat des Marocains en raison des hausses successives des prix des produits de première nécessité, Ahmed Abouh a saisi l’occasion pour indiquer que, malgré la grande importance du secteur, l’activité commerciale en général et le commerce de proximité en particulier demeurent confrontés à de nombreuses contraintes et obstacles d’ordre structurel dont la concurrence déloyale. Ces difficultés ont été imposées par les changements que connaît le secteur à la suite des répercussions de la mondialisation et de  l’ouverture du Maroc à l’économie de marché sans y être suffisamment préparé, a-t-il tenu à préciser.
Les travaux du congrès devaient être achevés vendredi par l’élection des membres de la commission administrative. A noter que toutes les femmes congressistes seront d’office membres de ladite commission, et ce suite à la décision du congrès. 

Conseils provinciaux de l’USFP et réunion de la commission de coordination de l’action associative
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar,  présidera ce samedi 6 avril à 10 heures, au siège central du parti à Rabat, la réunion de la commission de coordination de l’action associative.
Le siège de l’USFP à Kénitra abritera, quant à lui, les travaux du Conseil provincial, et ce,  en présence du Premier secrétaire du parti. Cette réunion se tiendra dimanche 7 avril à 10 heures.
Dans le même registre, le Conseil provincial de Sidi Kacem tiendra sa réunion le même jour en présence de Fatiha Sdass, membre du Bureau politique du parti.
Par ailleurs, la réunion du Conseil provincial de Khouribga a été reportée au 13 avril 2013 au lieu du 7 du mois courant à cause de l’accident de la circulation dont ont été victimes plusieurs responsables du parti.

Mourad Tabet
Samedi 6 Avril 2013

Lu 2388 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs