Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

VIème Congrès maghrébin de neurologie : La sclérose en plaques, une maladie qui stresse les neurologues




La Fédération maghrébine de neurologie a organisé le 6ème Congrès de neurologie à Fès du 3 au 6 novembre 2010.
Cette manifestation a accueilli d’éminents intervenants de renommée internationale, s’assignant la mission de s’aligner avec les dernières avancées scientifiques au niveau des maladies neurologiques.
A l’issue des travaux de ce congrès qui a enregistré la participation de 300 intervenants dans le domaine, Abdelouahab Babi Berrada, directeur d’affaires,  a précisé : «L’idée de la création de la Fédération africaine des maladies neurologiques remonte à l’année 2002». « Nous sommes au 6ème congrès organisé à tour de rôle entre les trois pays du Maghreb, l’Algérie, la Tunisie et le Maroc», a-t-il poursuivi. Et d’ajouter : «L’objectif principal est de partager les connaissances scientifiques et d’en faire profiter tous les médecins  ainsi que les malades des  avancées de la science dans ce domaine et d’aider à la formation continue du corps médical de nos trois pays».
 «Le programme scientifique de ces trois jours a permis d’établir des liens étroits dans  la recherche et dans le prise en charge des patients », a-t-il noté en rappelant qu’«une journée dédiée à la sclérose en plaques a permis de mettre en évidence les thérapeutiques actuelles ».
Pour sa part, F. Zahra Yaâcoubi, membre du comité d’organisation du congrès a indiqué  que «pour 2010, un prix de la recherche MS Excellence Academy SEP a été remis aux trois lauréats maghrébins pour les meilleurs projets  présentés  par  les différentes équipes maghrébines».
Quant à Madame Latifa Roman, vice-présidente de l’Association marocaine des malades atteints de sclérose en plaques, elle a déclaré, au sujet de la SEP : «Les symptômes de cette maladie dépendent de la localisation des plaques. Ils sont souvent déclenchés ou aggravés par une élévation de la température corporelle. Un engourdissement, une faiblesse dans un ou plusieurs membres, une fatigue anormale, des douleurs brèves, des fourmillements ou des sensations de décharges électriques, surtout provoquées par des mouvements de la tête, des tremblements et une difficulté à contrôler ses mouvements, des troubles de la vue (vision double, perte de vision complète ou partielle, habituellement d’un œil à la fois, douleurs lorsqu’on bouge les yeux, mouvements oculaires involontaires) et des pertes d'équilibre. Avec la progression de la maladie, surviennent parfois :des spasmes ou des contractures musculaires (spasticité), des difficultés d’élocution, une perte de vision, de l’HYPERLINK "http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=incontinence_urinaire_pm"incontinence urinaire ou intestinale, de la HYPERLINK "http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/SectionSpeciale.aspx?doc=dysfonction_sexuelle_spec"dysfonction sexuelle, une paralysie partielle ou totale de n'importe quelle partie du corps et des troubles de la mémoire».
 «Les symptômes de la SEP nécessitent l’intervention de plusieurs médecins spécialistes, et de médicaments pour faire face aux conséquences de ce genre de maladies. Des états de santé qui exigent de coûteuses dépenses et des traitements à long terme», a-t-elle conclu.

H.ATAICHE
Mercredi 10 Novembre 2010

Lu 530 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs