Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Uzupis, une république des artistes à Vilnius




Uzupis, une république des artistes à Vilnius
Petit quartier de Vilnius, Uzupis a tous les attributs d'une république: une fête nationale, un président et une constitution en 19 langues affichée sur ses murs. Ses citoyens? des artistes, qui laissent libre cours à leur fantaisie.
Séparé du reste de la ville de Vilnius par une petite rivière, la Vilnele, mais relié par sept ponts, le quartier d'Uzupis (qui signifie en lituanien "au-delà de la rivière") fascine autant les Lituaniens que les touristes.
Créée il y a 17 ans par une poignée d'artistes séduits par ce quartier pittoresque, la république d’Uzupis est aujourd’hui le lieu de fêtes effervescentes, chaleureuses et cosmopolites. Le jour de la Saint-Patrick, la grande fête irlandaise le 17 mars, la rivière Vilnele se colore de vert. Le lundi de Pâques, tous les voisins se réunissent pour déjeuner ensemble à l’extérieur.
Un seul mot pourrait définir Uzupis: la convivialité. "Ici, tout le monde se connaît et se salue. Les gens sont constamment de bonne humeur", explique Vejas, élève du lycée d'Uzupis, toujours prêt à se mettre au service de cette petite république.
Autrefois mal famé, le quartier est en pleine renaissance, de petites boutiques s'y installent à côté d'un squat d'artistes au bord de la rivière, à proximité de l'Académie des Beaux-Arts.
Comme toute république, Uzupis a ses ambassadeurs et sa journée d'indépendance, le 1er avril, date anniversaire de la proclamation de sa constitution en 2001, d'abord dans sa version lituanienne puis traduite en 18 langues, dont le français, le géorgien, l'irlandais ou le yiddish.
La version en estonien a été inaugurée en juin en présence du président de cet Etat balte, Toomas Hendrik Ilves.
Le président de la république d'Uzupis, le cinéaste Romas Lileikis, a une conception originale de son rôle.
"Quel est le domaine de responsabilité du président de notre république? Quand on me pose la question, je réponds sans hésitation: le président est responsable du vent qui souffle dans le drapeau", a-t-il expliqué à l'occasion de l'inauguration.
Vêtu d'un gilet jaune fluo portant l'inscription "douane d'Uzupis", Vejas a tamponné le passeport du président estonien du symbole de cette république: une paume grande ouverte.
Pourquoi une loi fondamentale? "Il fallait exprimer nos valeurs, c'est-à-dire les inscrire dans une constitution", a expliqué à l‘AFP le président Lileikis dans un petit café idyllique, situé sur la rive de la Vilnele.
La constitution stipule entre autres que "l’homme a le droit de fêter ou ne pas fêter son anniversaire" et qu'il "est responsable de sa liberté". Le texte se termine par trois injonctions: "Ne conquiers pas, "ne te protège pas" et "n'abandonne jamais".
Ces derniers temps, le quartier, jumelé au quartier parisien de Montmartre, où habitèrent jadis Modigliani et Toulouse-Lautrec, change.
"Il y a 20 ans, quand je m'y suis installé, c'était un quartier de bandits. Dans la rue principale on voyait inscrit +rue de la mort+", se rappelle Romas Lileikis.
Aujourd'hui, les ateliers d'artistes délabrés sont méconnaissables, ils ont fait place à des bâtiments tout propres, devenus un incubateur pour jeunes artistes inauguré le 15 avril. Actuellement, seize artistes y sont en résidence. De petites boutiques d'art local et de souvenirs s'y sont installées.
"L'atmosphère n'est pas devenue stérile pour autant. Nous sommes plutôt en état de choc. J'ai habité dans d'autres quartiers de Vilnius où les maisons sont comme des petites boîtes. Ici, il n'y a toujours aucun angle", se réjouit Solveiga Gutaute, responsable des projets pour l'incubateur.

AFP
Mardi 25 Juin 2013

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs