Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Utilisation des médias publics lors des prochaines législatives : Echange des points de vue entre les représentants des partis politiques




Une réunion consacrée à l'utilisation des médias audiovisuels publics par les partis politiques lors des prochaines élections législatives s'est tenue mercredi à Rabat.
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, a indiqué que cette réunion vise à échanger les positions et les vues entre les représentants des partis politiques et les responsables des médias audiovisuels publics, en prévision de ces élections prévues le 25 novembre prochain.
Il a ajouté que les mécanismes de dialogue et de communication entre les partis politiques et les citoyens constituent l'une des problématiques politiques auxquelles il faut trouver des solutions, car ils posent de manière directe la question du rôle des médias dans la vulgarisation des programmes et des messages de ces partis à l'intention des citoyens.
Pour le ministre, cette réunion est une occasion pour se mettre d'accord sur les bases devant permettre aux partis politiques de transmettre leurs messages et programmes, en tirant profit des acquis et des expériences accumulées dans ce domaine. Le ministère de la Communication en tant que département de tutelle, a-t-il dit, œuvre pour consacrer davantage de coordination et d'entente entre les partis politiques et les médias audiovisuels publics dans le but de contribuer au renforcement de la démocratie au Maroc.
Lors de cette réunion, les représentants des partis politiques ont relevé que la méthode classique de présentation des programmes sur les ondes et les antennes des médias audiovisuels publics est obsolète, ce qui requiert la mise au point de débats d'idées et d'émissions interactives plus adaptés aux besoins des citoyens.
Ils ont également insisté sur le principe d'équité dans la répartition du temps d'antenne entre les partis politiques en vue de contribuer au renforcement de l'intérêt des citoyens pour la chose politique et les inciter davantage à participer à ce scrutin législatif.
Les représentants des médias audiovisuels publics ont, de leur côté, indiqué que leur principal souci est de pouvoir offrir un produit de qualité aux citoyens lors de cette importante échéance pour l'avenir du pays, et de transmettre de façon professionnelle le message des partis politiques, dans le cadre du principe d'équité.

MAP
Vendredi 7 Octobre 2011

Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs