Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Université d'été d'Agadir: La mise en œuvre de la constitutionnalisation de l'amazigh à l'étude




Université d'été d'Agadir: La mise en œuvre de la constitutionnalisation de l'amazigh à l'étude
Placée sous le thème : «La mise en oeuvre de la constitutionnalisation de l'amazigh au Maroc: Défis et perspectives», le colloque international inscrit au programme de la 10ème session de l'Université d'été d'Agadir, organisé par l'Association de l'Université d'été, fondée, rappelons-le, en 1979, aura lieu  à la Chambre de commerce, d'industrie et de services d'Agadir (CCISA) les 13, 14 et 15 juillet 2012.
Aboutissement  de tout un processus et d'un combat de longue haleine mené depuis l'indépendance, et marqué par plusieurs étapes importantes dont notamment la charte d'Agadir (1991), les événements de Guelmima (1994), le manifeste amazigh (2000) et l'option amazighe (2007), la constitutionnalisation de la langue amazighe au Maroc constitue une avancée de taille.
Par ailleurs, la création de l'IRCAM (Institut Royal de la culture amazighe), en 2001, constitue un pas important vers la reconnaissance officielle de la langue amazighe en tant que constituant de l'identité marocaine, riche de sa pluralité linguistique et culturelle. La consécration de l'amazigh en tant que langue constitutionnelle, dans la nouvelle Constitution de 2011, constitue un événement historique et l'aboutissement d'un long processus et de débats fructueux portant sur la politique linguistique au Maroc.
Aujourd'hui, deux questions majeures s'imposent d'elles-mêmes à savoir : comment procéder pour activer le processus de constitutionnalisation? Quels sont les défis majeurs que pourrait affronter ce processus?
Ce colloque international d'Agadir se propose donc de mener une réflexion relative aux voies à suivre et aux approches à mener pour réussir la mise en oeuvre de cette constitutionnalisation. L'objectif, étant de sortir  avec des recommandations opérationnelles qui permettront sa réussite à différents niveaux.
En plus des séances d'ouverture et de clôture, cette session se déroulera en quatre plénières : 1ère séance :Approches générales: Mohamed Tozy, Université Hassan II Casablanca; Ahmed Assid, chercheur, Rabat; Mouloud Lounaouci, médecin et sociolinguiste, Tizi-Ouzzou (Algérie); Lahoucine Aït Bahcine, chercheur, Rabat; 2ème séance :Lois organiques relatives à la mise en œuvre de la constitutionnalisation de l'amazigh : Lehcen Oulhaj, Université Mohammed V, Rabat; Moumen Ali Essafi, avocat, Casablanca, Hassan Idbelkacem, avocat, Rabat; Mohammed Hammi, chercheur, Rabat. 3èmeséance : Défis et perspectives: Lahoucine El Malki, avocat, Rabat; Ahmed Abadarine , avocat, Marrakech; M'barek Boulguid, chercheur, Agadir; Addi Sbaï, acteur politique et chercheur en culture amazighe, Rabat; Ali Barakate, Université Ibn Zohr, Agadir. 4ème séance: Défis et perspectives (suite): Lahoucine Bouyaâkoubi, EHESS, Paris (France); Rachid El Hahi, chercheur, Agadir; Tijani El Hamzaoui, acteur associatif, Agadir; Rachid Mendjeli, EHESS, Paris (France).
Parallèlement aux travaux de ce  colloque, une exposition du livre amazigh se tiendra  dans le hall de la CCISA. En outre,  deux soirées sont également programmées à cette occasion. Le vendredi 13 juillet, sont prévues des lectures et signature du livre ''Nationalisme du mépris de soi'' de Mustapha El Qadéry et du livre collectif''Les Amazighs de/en France ''avec la participation de Mustapha El Qadéry, Lahoucine Bouyaâkoubi, Lahcen Nachef, Mohamed Akounad. Le samedi, le grand artiste amazigh, M'barek Ammouri, donnera un concert à cette occasion, suivi d'une interprétation de musique instrumentale des Rways.


M'BARK CHBANI
Mercredi 11 Juillet 2012

Lu 813 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs