Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

United se contente du strict minimum en Europa League




United se contente du strict minimum en Europa League
Une reprise de volée manquée par Wayne Rooney, mais une reprise de la tête à bout portant de Zlatan Ibrahimovic: vraiment pas guéri, le Manchester United de José Mourinho s'est imposé difficilement (1-0) jeudi face au modeste Zorya Lougansk, contrairement à l'Inter Milan, lourdement défait.
Que ce fut difficile! Malgré la présence sur la pelouse des recrues Zlatan Ibrahimovic, Paul Pogba ou encore Eric Bailly, Manchester United a eu toutes les peines du monde à offrir à son stade d'Old Trafford un succès européen face aux modestes Ukrainiens.
Pas franchement un cador, donc, mais il a fallu attendre 69 minutes et une tête d'Ibrahimovic pour que les Red Devils éloignent le spectre d'une deuxième défaite européenne, deux semaines après avoir perdu leurs moyens à Rotterdam, face à Feyenoord (1-0).
Ce petit succès, couplé à celui de Fenerbahçe face au club néerlandais dans le même temps (1-0), laisse intactes les chances de qualifications du club anglais, un des favoris de l'épreuve en raison de son mercato.
Pour un autre grand nom européen en revanche, les chances de qualifications se compliquent déjà. Battus 2-0 par l'Hapoel Beer Sheva lors de la première journée, l'Inter Milan a de nouveau coulé, étrillé 3-1 sur le terrain des Tchèques du Sparta Prague.
Les autres grands noms italiens, l'AS Roma et la Fiorentina, n'ont eux pas manqué leur deuxième journée. Les premiers ont battu les Roumains de l'Astra Giurgiu 4-0, avec notamment un but du milieu de terrain néerlandais Kevin Strootman. Et les seconds ont passé cinq buts à Qarabag (5-1), dont deux de l'attaquant sénégalais Khouma Babacar. Sassuolo a en revanche perdu 3-1 à Genk.
Les clubs espagnols n'ont eux non plus pas trop tremblé, à l'exception de Villarreal, tenu en échec chez le Staeua Bucarest (1-1). Le Celta Vigo a battu le Panathinaikos 2-0, et l'Athletic Bilbao, qui est passé par tous les états en fin de première période en se voyant accorder un but avant que l'arbitre de la rencontre ne siffle un hors-jeu, s'est finalement imposé contre le Rapid Vienne grâce à Benat Etxebarria (59e, 1-0).
Le carton de la soirée a été réalisé par le Zenit Saint-petersbourg, vainqueur 5-0 face aux Néerlandais de l'AZ Alkmaar. A noter enfin la victoire des Irlandais de Dundalk face au Maccabi Tel-Aviv, 1-0. Les Irlandais avaient créé la surprise en se qualifiant pour la phase de groupes de la compétition.

Samedi 1 Octobre 2016

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs