Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une vingtaine de pays africains plaident pour la consolidation de la coopération Sud-Sud

La Déclaration de Marrakech appelle le Maroc et d'autres PVD à partager leur expérience avec les autres pays du continent




Une vingtaine de pays africains plaident pour la consolidation de la coopération Sud-Sud
Des ministres et responsables du secteur agricole de plus de vingt pays africains ont affirmé, dimanche à Marrakech, leur volonté de renforcer le rôle de la coopération Sud-Sud, avec le soutien du Maroc et d'autres pays en développement, sous ses formes diverses et évolutives, particulièrement dans les domaines de l'alimentation et de l'agriculture.
Dans une «Déclaration de Marrakech» sanctionnant les travaux d'une conférence internationale sur la coopération Sud-Sud dans le domaine de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, un évènement placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ils ont salué l'engagement effectif, à la fois technique et financier, du Maroc en faveur de la coopération Sud-Sud et réaffirmé la volonté d'aller de l'avant dans cette forme de coopération.
"Reconnaissant que l'expérience des pays africains varie considérablement, certains pays ayant à leur actif des réalisations appréciables dans divers domaines de développement, a l'instar du Maroc, dont l'expérience peut profiter à d'autres pays», ont souligné les participants à ce conclave, exprimant leur «attachement à la coopération Sud-Sud en tant que dispositif abouti de coopération internationale, motivé par un esprit de solidarité et une approche bénéficiant à tous les intéressés».
«Nous réaffirmons notre volonté de renforcer le rôle de la coopération Sud-Sud avec le soutien du Maroc et d'autres pays en développement, sous ses formes diverses et évolutives, dans les domaines de l'alimentation, de l'agriculture, des ressources naturelles, de l'éducation et de la formation agricole, de la recherche et développement, et des plateformes technologiques et d'innovation au service de la sécurité alimentaire en Afrique», ont indiqué les signataires du document.
Les participants se disent convaincus que «les pays et les peuples d'Afrique pourront surmonter les obstacles au développement et d'éliminer la pauvreté et la faim grâce, entre autres, à la mise en place de mécanismes de coopération Sud-Sud propices à l'adoption d'approches innovantes visant l'appropriation par les pays bénéficiaires des mécanismes leur permettant de mettre en œuvre leurs propres processus de développement, notamment en matière d'agriculture et de sécurité alimentaire». Et d'appeler aussi à fédérer les efforts des divers intervenants autour de cette coopération Sud-Sud, société civile, secteur privé, acteurs institutionnels, fondations, académies et tout autre acteur de développement , le but étant de relever les défis et d'atteindre les objectifs de développement, en particulier dans l'hémisphère Sud.
Les ministres et responsables du secteur agricole des pays africains participant à ce conclave ont également appelé la FAO à poursuivre sa mission de facilitateur de la coopération Sud-Sud et à appuyer les efforts déployés par les gouvernements des pays africains en vue de l'adoption de meilleures pratiques favorables au progrès agricole à travers l'Afrique.
Cette première conférence internationale sur la coopération Sud-Sud, organisée par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime et la FAO sous le thème «La coopération-agricole Sud-Sud en Afrique : une nouvelle approche partenariale», a notamment porté sur la question de la sécurité alimentaire et la petite agriculture ou l'agriculture familiale qui constitue l'essentiel des activités agricoles sur le continent.
Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de l'accord général signé entre la FAO et le Maroc en marge du Salon international de l'agriculture de Meknès (avril 2014) et qui a permis de créer un Fonds fiduciaire pour aider les pays en développement en Afrique à accroître leur productivité agricole et atteindre les objectifs de la sécurité alimentaire.

MAP
Mardi 16 Décembre 2014

Lu 809 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs