Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une vingtaine de civils tués dans des attaques du régime dans le centre de la Syrie

L'Onu envisage à nouveau des parachutages d'aide




Une vingtaine de civils tués dans des attaques du régime dans le centre de la Syrie
Au moins 21 civils, dont sept enfants, ont été tués jeudi dans des bombardements aériens des forces du régime de Damas sur plusieurs localités du centre de la Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Quatorze personnes, dont quatre enfants, ont trouvé la mort quand une pluie de barils d'explosifs s'est abattue sur la localité d'Al-Houla et sur des villages voisins, selon l'OSDH.
Chargés de TNT et largués à partir d'hélicoptères, les barils d'explosifs tuent de manière aveugle, accusent les organisations des droits de l'Homme.
Leur utilisation par l'armée syrienne est violemment critiquée mais le régime de Bachar al-Assad continue de nier y avoir recours.
Sept autres civils, dont trois enfants, ont été tués plus tôt dans la journée dans des raids aériens des forces du régime sur la ville assiégée de Rastane, a affirmé Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH.
Rastane est l'un des derniers fiefs des rebelles dans la province centrale de Homs. Elle subit depuis 2012 un siège dévastateur de la part du gouvernement, ainsi que des bombardements meurtriers depuis quelques semaines.
Mercredi, 13 membres d'une même famille, dont huit enfants, ont été tués dans une frappe aérienne de l'armée, selon l'OSDH qui dispose d'un large réseau de sources sur le terrain en Syrie où le conflit a fait plus de 270.000 morts depuis 2011. L'émissaire pour les négociations de paix en Syrie, Staffan de Mistura, a indiqué jeudi que l'Onu se résoudrait "en dernier recours" à des largages aériens d'aide humanitaire si l'accès terrestre aux zones assiégées ne s'est pas amélioré d'ici le 1er juin.
"Nous voulons apporter de l'aide à tout le monde. Si la nourriture ne peut pas être transportée par convois, la solution de remplacement sont les largages aériens", a déclaré le diplomate devant la presse à Genève.
Ces largages "sont une option plus coûteuse, plus compliquée et plus dangereuse", a précisé Staffan de Mistura. "Les largages aériens sont donc le dernier recours mais nous nous en approchons", a-t-il poursuivi. Le Comité international de la Croix-Rouge a lui aussi exprimé ses réticences vis-à-vis de ce mode de distribution d'aide. "Dans certains environnements, notamment dans les zones très peuplées, urbaines, comme le sont beaucoup des zones assiégées en Syrie, les largages représentent un véritable danger physique pour ceux à qui ils sont destinés", dit le CICR dans un document que Reuters a pu consulter.
"Pour éviter de provoquer des blessures inutiles et garantir une distribution ordonnée, non violente, de l'aide, les largages doivent être étroitement contrôlés" et ne doivent pas se substituer aux opérations terrestres, explique le Comité.
Le Programme alimentaire mondial (Pam) a déjà procédé à une trentaine de parachutages de nourriture et de fournitures dans la région de Daïr az Zour, assiégée par le groupe Etat islamique (EI), mais certains échecs ont empêché que ce type d'initiatives soient reproduites ailleurs.

Samedi 21 Mai 2016

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs