Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une victoire pour rien face à la Gambie

Serait-ce la fin du rêve?




Une victoire pour rien face à la Gambie
Lors de son match samedi soir au Grand Stade de Marrakech pour le compte de la cinquième journée, groupe C, des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, le Maroc s’est contenté d’une petite victoire face à la Gambie par deux buts à zéro.
Une rencontre qui n’a pas atteint le niveau escompté, puisque techniquement les joueurs nationaux n’ont pu construire un fond de jeu intéressant, ni même démontré l’exécution d’automatismes travaillés en séances d’entraînement. Pire encore, la condition physique chez certains joueurs laissait à désirer, alors que le compartiment offensif a fait preuve encore une fois de son excès de zèle dans  l’art du ratage.
Pour ce qui est du match, tout laissait croire que la marque serait large puisque les nationaux, par le biais de Berrada, ont ouvert le score à la troisième minute de jeu après bien sûr une première occasion ratée par Hamed Allah dès l’entame de la partie. La suite de la première mi- temps fut marquée surtout  par les occasions créées par les visiteurs qui ont failli revenir au score si ce n’était la vigilance d’Amsif qui a réussi d’ailleurs un bon match.
A la reprise, les joueurs de l’équipe nationale ont montré à nouveau un bon visage pendant les premières minutes, passant par un but refusé à El Arabi à la 47e pour hors- jeu et arrivant au revenant  Belhanda qui est parvenu à marquer le second but à la 51e minute.
Juste après, alors que tout le monde s’attendait à une domination des nationaux, Bergdich s’est permis une faute à la surface de réparation, concédant ainsi un penalty que l’adversaire a raté, faisant le bonheur des Marocains qui attendaient d’autres réalisations, sauf que les concernés sur l’aire de jeu n’ont pu concrétiser le rêve de ces milliers de supporters qui, convaincus des limites de nos joueurs, espéraient au moins assister à une éventuelle cascade de buts.
Cette victoire ne doit pas constituer l’arbre qui cache la forêt, car, loin de faire dans les mauvais calculs de la fin des tournois, il faut reconnaitre que beaucoup de travail attend l’équipe nationale et que nous ne sommes pas près de réaliser le vœu du public en 2015.
Lors de la conférence de presse d’après- match, le sélectionneur national a tenu à  souligner l’importance de la victoire de ce soir car, a-t-il soutenu, elle va donner confiance au groupe surtout qu’elle vient suite à celle du match contre la Tanzanie et que tout cela permet de continuer le travail entrepris. Il a noté aussi que la Gambie n’était pas un adversaire facile et qu’en éliminatoires de la Coupe du monde, il faut savoir gérer les matchs un à un. Taoussi, qui se voulait rassurant, a lié la modestie de la condition physique chez certains joueurs à la chaleur qui avoisinait les 30 degrés, mais aussi à la fin de saison des différents championnats pendant lesquels les joueurs sont à bout de leurs forces. Le coach national n’a pas caché sa satisfaction quant à l’alignement de six joueurs de l’équipe olympique, arguant que cela montre la continuité dans le travail entrepris par les différentes composantes de l’équipe nationale. Pour ce qui est du prochain match contre la Côte d’Ivoire, Taoussi a déclaré que quel que soit le résultat, l’équipe  ira affronter les Ivoiriens pour faire un bon match, ne serait- ce que pour sauver l’honneur. Quant à son bilan personnel avec l’équipe nationale, le sélectionneur a préféré laisser cela à la fin de son contrat pour être plus objectif.   

Bravo à la SNRT

En sortant du tunnel menant des vestiaires à la pelouse du Grand stade de Marrakech, le membre fédéral Karim El Alem a été vu entrain de discuter avec les arbitres juste avant l’entame de la seconde mi-temps. L’un des membres du staff technique de la sélection gambienne a vu la scène et n’a pas tardé à se diriger vers El Alem qui a aussitôt vidé les lieux.
Toute la scène a été mise en boîte par les caméras de la SNRT. Pour une fois, le réalisateur est allé jusqu’au bout et n’a pas préféré zoomé sur un cadre insignifiant.

Khalil Benmouya
Lundi 17 Juin 2013

Lu 393 fois


1.Posté par Mouslim le 18/06/2013 07:27
Vous savez ce qu'il prévoit comme Bon résultat et bien. Côté d'ivoire -maroc 2 a 0

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs