Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une trentaine de morts dans un raid aérien de la coalition et des combats au sud du Yémen




Une trentaine de morts dans un raid aérien de la coalition et des combats au sud du Yémen
Un raid aérien de la coalition menée par l'Arabie Saoudite a touché dimanche une base militaire dans le sud du Yémen, tuant 15 rebelles, tandis que des combats ont fait 12 morts à Aden entre partisans et adversaires du président, selon des médecins.
Des avions de la coalition arabe ont bombardé avant l'aube le Camp 22 dans la région d'al-Dhahra, dans la province de Taëz, faisant 15 morts parmi les rebelles chiites houthis et leurs alliés, a indiqué un médecin. Huit autres insurgés ont été blessés.
La base dépend de la Garde républicaine, unité d'élite restée loyale à l'ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh, contraint à la démission en 2012 après 33 ans de pouvoir.
Saleh s'est allié aux Houthis qui ont pris en janvier 2014 le contrôle total de la capitale Sanaa, dans le nord, avant d'étendre leur influence vers l'ouest, le centre, puis le sud, où ils ont poussé à l'exil l'actuel chef de l'Etat Abd Rabbo Mansour Hadi.
Samedi, le porte-parole saoudien de la coalition a affirmé que celle-ci avait mené au total 1.200 frappes aériennes au Yémen depuis le début de l'intervention le 26 mars.
Ces raids ont neutralisé les capacités aériennes et balistiques des rebelles et de leurs alliés, et ils "vont se poursuivre", a-t-il ajouté.
Le président, qui s'était retranché en février à Aden, deuxième ville du Yémen, dans le sud, s'est réfugié en mars en Arabie Saoudite, alors que des rebelles commençaient à s'infiltrer dans la cité portuaire.
Samedi, des violences se sont poursuivies à Aden. Quatre civils ont été tués par des tireurs houthis embusqués sur des toits dans les quartiers de Moualla et de Dar Saad, a indiqué un partisan du président. Ce bilan a été confirmé par un médecin de l'hôpital militaire local.
Dans l'ouest d'Aden, cinq combattants houthis et trois partisans du président ont été tués dans des affrontements qui ont éclaté lorsque les rebelles ont essayé de progresser en direction de la raffinerie, selon des sources concordantes.
Au plan national, les combats affectent 15 des 22 provinces du pays: Aden, Daleh, Lahj, Abyane, Chabwa, Taëz, Ibb, Baida, Hodeida, Raymah, Amrane, Hajja, Saada, Jawf et Marib.
Le réseau Al-Qaïda, implanté dans le sud-est du pays, a pris le contrôle de Moukalla, la capitale de la province de Hadramout (sud-est).

Lundi 13 Avril 2015

Lu 118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs