Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une sévère défaite des enfants du Nil




Une sévère défaite des enfants du Nil
Lors de la rencontre comptant pour la cinquième place de la dixième édition de la Coupe du monde des clubs se déroulant au Maroc, l’équipe mexicaine de Monterrey a dominé de bout en bout son homologue égyptienne d’Al Ahly en lui infligeant une sévère défaite  cinq buts à un, au Grand stade de Marrakech. Un match où il s’est avéré depuis le début que les Mexicains étaient plus déterminés que leurs adversaires pour le remporter. Ainsi, dès la 3e minute de jeu, Neri Cardozo ouvre le score, semant le doute chez les Egyptiens qui sont parvenus tout de même à égaliser 5 minutes plus tard par le biais d’Emad Meteab. Depuis, on n’a plus vu d’occasions de la part des Pharaons et ce sont encore une fois les poulains de José Cruz qui prennent l’initiative et qui scorent à quatre reprises grâce à César Delgado (22e et 65e), Léonardo Lopez (27e) et Humbérto Suazo (65e). 
Au terme de cette rencontre, le buteur mexicain a déclaré lors de la conférence d’après match qu’ils quittent la compétition avec une certaine amertume parce qu’ils n’envisageaient pas de sortir de cette manière, rappelant que le match face aux Egyptiens était meilleur, que c’est grâce à l’aide de tous ses coéquipiers qu’il en est sorti buteur. De son côté, José Cruz, le coach du FC Monterrey a déclaré que ses joueurs étaient plus déterminés lors de ce match, que la dernière défaite leur a donné une leçon et que tout compte fait, il est satisfait de leur prestation. Il a reconnu que le Raja est un grand club par ses joueurs et son public, que son équipe va se reposer un peu pour commencer sa préparation pour les autres échéances. Pour l’entraîneur égyptien Mohamed Youssef, la défaite d’aujourd’hui s’explique avant tout par le manque de compétition de ses joueurs, arguant que toutes les autres équipes participantes ont des championnats réguliers et qu’à ce stade, quand on joue avec des équipes pareilles, il ne faut pas s’attendre à autre chose que la défaite. Le coach a déploré aussi l’absence de six de ses éléments les plus brillants. Et d’ajouter que ceux qui les ont remplacés ont fait un bon match et qu’ils n’ont pas démérité. Concernant son avenir avec Al Ahly, Mohamed Youssef a dit qu’il ne comptait pas démissionner, qu’il assumait sa responsabilité et que si les responsables du club décident qu’il doit être démis de ses fonctions, ce sera quelque chose qu’il comprendra parfaitement.  

Khalil Benmouya
Vendredi 20 Décembre 2013

Lu 278 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs