Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une septième journée tout bénef pour le MCO


​L’ASS et le CODM végètent en bas en bons relégables



Une septième journée  tout bénef pour le MCO
La septième journée en seconde division a été profitable au MCO vainqueur 2-0 à Berkane de l’USM et qui a su tirer avantage des contre-performances du duo de tête, l’IRT et la JSM accrochés à blanc respectivement, à la maison devant le RBM et en déplacement à Oulad Taïma par le CCH. Au Détroit à Tanger, malgré sa bonne volonté, le leader incontesté, l’Ittihad local, n’a jamais pu trouver de solution devant un RBM défendant mordicus son statut de roi des nuls. 
L’IRT, de ce second nul consécutif at-home, s’en voit priver de deux autres points qui pourraient s’avérer essentiels pour la suite des évènements. En terre houarie, la JSM, elle, a su contenir les ardeurs du CCH  pour au moins rester au contact du leader.
 Les gagnants dans l’histoire ce sont le MCO qui grignote deux précieux points pour venir s’inscrire en bon prétendant à la troisième place à un point de l’accession et l’Union de Temara, qui en envoyant l’un des deux promus de l’exercice l’OD à ses chères études, n’est guère qu’à une victoire de la seconde place convoitée. 
Au chapitre des perdants en cette partie de tableau, on mettra le RAC doublé d’ailleurs par son bourreau du jour la JSKT 2-1 à Kasbat Tadla et le WAF battu en son champ de patate, le stade Hassan II (1-0) par plus petit que soi , le second promu le WST en l’occurrence qui hier encore végétait en bas de classement en bon porteur du bonnet d’âne. 
Depuis cette première victoire, le second club de Temara a cédé ses profondeurs à deux éloquents et sacrés clients, l’ASS et le CODM défaits eux, nettement à Salé (2-0) par l’USMAM dans le sommet du bas du jour et à Berrechid pour les Meknassis face au CAYB (3-2) en un match riche en péripéties. 
Samedi, on aura carburé en D2 malgré les deux nuls vierges concédés par le leader et son premier poursuivant à deux buts/match pour six victoires dont deux en déplacement et aux conséquences désastreuses pour au moins l’un des deux en l’occurence, l’ASS. Les Slaouis tout Corsaires soient-ils en galèrent, et voguent à la dérive. Quant aux Meknassis, ils ont vérifié que l’intention seule ne suffisait pas et bien des choses manquent pour se remettre sur les rails. Brrr… 


Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 3 Novembre 2014

Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs