Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une résolution onusienne tant attendue : La communauté internationale vole au secours de la population libyenne




Une résolution onusienne tant attendue : La communauté internationale vole au secours de la population libyenne
La communauté internationale a fini par se décider. Il était temps, à moins qu’il ne soit trop tard. La résolution du Conseil de sécurité  de l’ONU  votée le 17 mars autorise la création d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus d'une partie de la Libye qui ouvre la voie à des bombardements si les milices de Kadhafi continuent leurs massacres. Cette décision  autorise également toutes les mesures nécessaires pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne.
La résolution onusienne a été saluée par des scènes de liesse à Benghazi et une réaction quasi-immédiate de Kadhafi. Le Guide libyen se dit prêt à un cessez-le-feu mais veut négocier son application. Certes, la résolution n’a pas été votée à l’unanimité mais elle est passée et beaucoup pensent que la communauté internationale doit faire vite pour arrêter les tueries et les bombardements contre les rebelles. Alain Juppé, ministre français des Affaires étrangères,  a averti qu'il n'y avait plus beaucoup de temps pour intervenir.    « C'est peut-être une question d'heures», a-t-il lancé.
 Comme attendu la Chine et la Russie se sont abstenues sans utiliser le droit de veto contre ladite résolution qui a été approuvée par dix voix contre cinq. L’Allemagne, le Brésil et l’Inde ont fait de même. La résolution soutenue et présentée par la France et la Grande-Bretagne va plus loin que l’exclusion aérienne puisqu’elle prévoit l’intervention militaire.
Des pays arabes aussi participeraient à une éventuelle intervention. On parle de la participation de soldats émiratis et qataris. On s’attend à des attaques imminentes contre les troupes de Kadhafi. La France avait auparavant annoncé des frappes aériennes dès l'adoption de la résolution. Il faut aussi rappeler la position de la Ligue arabe qui réclamait depuis les attaques des milices de Kadhafi et ses fils de protéger le peuple libyen.
Un sommet entre la Ligue arabe, l'Union africaine et l’Union Européenne avec la participation du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se tiendra samedi à Paris pour examiner la situation en Libye et la manière d'y faire face à la lumière de la dernière résolution de l'ONU », a affirmé Hicham Youssef, directeur du bureau du patron de l'organisation panarabe Amr Moussa. Plusieurs pays se sont dits prêts à participer directement ou indirectement à une intervention en Libye dont l’Espagne qui pourrait mettre des bases militaires à la disposition de l’OTAN. Et il en va de même pour l’Allemagne.
De sources fiables, Berlin envisage la participation de soldats allemands aux missions des avions-radars Awacs en Afghanistan pour soulager l'Otan en Libye. Du côté des rebelles libyens, c’est la liesse après le vote de cette résolution. Des scènes de joie et des coups de feu tirés en l’air ont été constatés dans les villes aux mains de l’opposition qui attend que la résolution soit appliquée. De son côté, le régime du  colonel Khadafi  a accepté la résolution onusienne et s’est dit prêt à respecter le cessez-le-feu et à suspendre toutes les opérations militaires.
S’agit-il d’une nouvelle manœuvre du plus ancien président en exercice pour garder son poste ou d’une sagesse de la part du Colonel et ses fils ? La communauté internationale n’est pas dupe et on s’attend à des frappes imminentes dans les jours sinon les heures qui viennent. A moins que Kadhafi s’avère un bon négociateur et que les intérêts économiques l’emportent sur les droits humains. Selon des sources concordantes des préparatifs pour un déploiement de l’aviation de l’Otan est déjà en cours et que les jours de Kadhafi à la tête de la Libye sont comptés.

KAMAL MOUNTASSIR
Samedi 19 Mars 2011

Lu 478 fois


1.Posté par Radok Remond le 20/03/2011 04:43
Je ne comprends plus rien. Il y a un mois ,presque, Michelle Eliot Marie voulait protéger Bel Ali de la tyrannie de son peuple. Maintenant Sarkozy a la tête des nations unies veut protéger le peuple libyen de la tyrannie de Moammar Gaddafi. S'il vous plait de l'aide je suis perdu.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs