Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une quinzaine de morts dans une sanglante prise d’otages au Mali




Quoique non revendiquée les autorités y voient la marque d’Ansar Dine groupe lié à Al-Qaïda



La sanglante prise d'otages dans un hôtel de Sévaré, dans le centre du Mali, à laquelle les forces maliennes ont mis fin samedi, a fait au moins 12 morts et n'avait toujours pas été revendiquée dimanche matin.
"Il y a eu 12 morts au total" durant les opérations dans cette ville située à plus de 620 km au nord-est de Bamako, a affirmé samedi à l'AFP un responsable militaire malien : "Cinq Fama (membres des Forces armées maliennes), cinq terroristes et deux Blancs" dont les identités et nationalités sont en cours de vérification.
Deux autres sources militaires distinctes ont confirmé à l'AFP ce bilan de douze tués. Pourtant, si l'on tient compte des dernières déclarations de l'ONU, ce bilan pourrait être plus lourd et atteindre 15 morts. Sollicité, un responsable de l'armée malienne a indiqué qu'aucun bilan définitif n'était arrêté et qu'il pourrait y avoir "probablement" plus de décès.
Dans un communiqué, la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a en effet annoncé que cinq employés travaillant pour des sous-traitants ont péri: "Un Malien, qui était le chauffeur de la compagnie sous-traitante de la Minusma, un Népalais, un Sud-Africain et deux Ukrainiens."
Elle fait également état de quatre rescapés : deux Sud-Africains, un Russe et un Ukrainien. "Ils sont tous en bonne santé. Leur présence à l'hôtel n'a pas été détectée par les assaillants et la Minusma était en contact permanent avec eux tout au long de l'attaque et jusqu'au dénouement de la situation", précise-t-elle.
Quatre soldats maliens tués vendredi lors de l'assaut d'un commando armé contre l'hôtel ont été inhumés samedi à Sévaré en présence de deux ministres maliens et d'une foule nombreuse.
Les assaillants, non identifiés et dont le nombre total demeure inconnu, avaient fait irruption vendredi vers 07H00 (locales et GMT) au Byblos de Sévaré, où séjournent régulièrement des expatriés.
Les forces maliennes avaient alors bouclé la zone et tenté de déloger les assaillants y parvenant dans la nuit de vendredi à samedi, l’opération ayant été menée par une unité d'élite de la gendarmerie "spécialisée dans les actions antiterroristes", avec "le concours et l'assistance" de forces spéciales étrangères.
L'intervention a permis de "libérer quatre otages", a-t-on précisé au ministère malien de la Défense, sans précision sur les nationalités. 
Située à 12 km de Mopti, la capitale régionale, Sévaré est une ville stratégique, dotée du plus important aéroport de la région utilisé par les forces maliennes et internationales.
L'attaque n'avait pas encore été revendiquée dimanche, mais on y voit "la marque d'Iyad Ag Ghali", chef d'Ansar Dine, un des groupes jihadistes liés à Al-Qaïda ayant contrôlé pendant près de dix mois entre 2012 et début 2013 le nord du pays, à la faveur d'une rébellion touareg. Mopti se situe à la lisière de ces vastes régions d'où les jihadistes ont été en grande partie chassés et dispersés par une intervention militaire internationale déclenchée en janvier 2013 à l'initiative de la France, et toujours en cours.
Cependant, des zones entières échappent encore au contrôle des autorités maliennes comme à celui des forces étrangères. Deux attaques jihadistes, les 1er et 3 août, ont causé la mort de 13 militaires maliens dans le centre et le nord.

Libé
Lundi 10 Août 2015

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs