Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une quinzaine de civils tués dans des bombardements de l’armée syrienne


La Jordanie lance un appel face à l’afflux croissant des réfugiés vers son territoire



Une quinzaine de civils tués dans des bombardements de l’armée syrienne
Au moins 15 civils ont été tués dimanche dans des bombardements à l'est de Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), alors que l'armée a annoncé une offensive contre des enclaves rebelles en périphérie de la capitale.
Les civils tués, parmi lesquels trois femmes et un enfant, l'ont été dans les villes de Jisrin et Kafar Batna, à 8 km à l'est de Damas, et dans le secteur entre ces deux localités, a précisé l'OSDH. Six rebelles ont également été tués à Nashabiyeh, à l'est de Damas, a indiqué l'Observatoire.
Dans un communiqué diffusé par l'agence de presse SANA, l'armée syrienne a annoncé assiéger des enclaves rebelles à l'est de Damas, dans le secteur de la Ghouta orientale, à une cinquantaine de km au nord-est de la capitale.
Dans le nord, l'armée s'est emparée d'une localité stratégique près d'Alep, Aziza, siège de violents bombardements ces derniers jours, a fait savoir l'OSDH.
Ce village est situé sur une route d'approvisionnement menant à Sfeira, une localité contrôlée par la rébellion et qui sert de ligne de défense pour empêcher les troupes loyalistes d'avancer du centre de la Syrie vers le nord. Ce village est aussi situé près de l'aéroport d'Alep fermé depuis janvier.
Les chars loyalistes ont également ciblé les enclaves rebelles dans la périphérie de la capitale, à Qadam et Jobar, selon l'OSDH.
Les combats de la journée de samedi, au cours de laquelle neuf enfants ont été tués, ont fait au moins 116 morts, a indiqué l'OSDH.
Selon les Nations unies, plus de 70.000 personnes ont été tuées depuis le début du soulèvement, en mars 2011.
Par ailleurs et pour ce qui est des réfugiés, la Jordanie a lancé un appel dimanche à l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) afin de demander plus de soutien face à l'afflux croissant des populations fuyant la guerre en Syrie.
En effet, le nombre de réfugiés syriens en Jordanie pourrait tripler et atteindre 1,2 million d'ici la fin de l'année, selon une nouvelle estimation des Nations unies.

AFP
Mardi 9 Avril 2013

Lu 260 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs