Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une quarantaine de films au programme du Festival de Tétouan

Du 29 mars au 5 avril 2014




Une quarantaine de films au  programme du Festival de Tétouan
Un total de 38 films entre longs-métrages, courts-métrages et documentaires, représentant les pays de la Méditerranée,  sont programmés lors de la 20ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.
Le Festival, qui s’est ouvert en présence de plusieurs stars du cinéma arabe et marocain et de professionnels du cinéma et intellectuels du pourtour méditerranéen, ne cesse de prendre de l’ampleur au fil des éditions, devenant  un rendez-vous incontournable de la scène culturelle nationale, a assuré le directeur du festival, Mohamed Hassani. Le cinéma marocain est de plus en plus présent sur le plan arabe, grâce à la qualité des films produits ces dernières années et la diversité des sujets abordés, a-t-il souligné à l’ouverture de ce festival.
Cette 20ème édition est dotée d’un programme riche en activités et séances de projection, a-t-il affirmé, saluant la qualité des films participants, qui relèvent de diverses écoles cinématographiques et couvrent aussi bien le long-métrage, le court-métrage et le documentaire. Il a aussi relevé que les projections se feront, comme lors de la dernière édition, à travers la technologie numérique, qui permet d’améliorer la qualité visuelle des films.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par un hommage rendu au cinéaste et écrivain syrien Mohamed Malas, président du jury du long métrage, qui s’est fait remarquer par des films comme « Les rêves d’une ville» (1984), « La nuit »  (1992), «Bab Al Maqam» (2005) et «Une échelle pour Damas» (2013).
Le réalisateur marocain et directeur de photographie, Abdelkrim Derkaoui, a également reçu un hommage en reconnaissance de sa longue carrière, qui a commencé en 1964 et fait de lui une partie intégrante de la plupart des films marocains, en tant que directeur de photographie puis en tant que réalisateur pour le cinéma et la télévision.
Le cinéma marocain participe à la compétition officielle du long-métrage à travers les films « Fièvre » de Hicham Ayouch et « Secrets d’oreiller » de Jilali Farhati, aux côtés d’autres films de l’Italie, de la Turquie, de l’Espagne, de la Palestine, du Liban, de la Tunisie et de l’Egypte.

Mercredi 2 Avril 2014

Lu 147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs