Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une prothèse auditive à fixer sur les dents




Une société américaine a mis au point une prothèse à placer dans la bouche qui permet de restaurer l'audition de personnes souffrant de surdité.
Si le concept n'est pas inédit, l'appareil est une véritable innovation. La société américaine Sonitus Medical vient d'annoncer la future commercialisation d'une prothèse auditive à fixer dans la bouche. Baptisé SoundBite, l'appareil se place sur les molaires supérieures et est relié à un micro, se positionnant sur l'oreille, une paire de lunettes ou un badge. Ni désagréable à porter, ni gênant, le dispositif permettrait de restaurer l'audition de personnes atteintes de surdité. En effet, la prothèse se base sur la conduction osseuse. Autrement dit, la capacité des dents et de l'ossature dentaire de percevoir les sons et de les transmettre à l'oreille interne via des vibrations. "Un tel système de stimulation par la conduction osseuse existe en France depuis une vingtaine d'années", rappelle au Point le Pr Bernard Fraysse, chef du service d'ORL à l'hôpital Purpan de Toulouse. En cas de problèmes au niveau du conduit de l'oreille externe ou du tympan, il est parfois impossible de poser des prothèses classiques. Les scientifiques ont donc dû développer une technique se basant justement sur cette conduction osseuse et sa communication avec l'oreille interne.  Mais la technique est plus invasive que la prothèse SoundBite. Elle consiste à placer sous anesthésie locale une vis dans la mastoïde, l'os situé derrière l'oreille, sur laquelle est cliqué un appareil externe muni d'un micro et d'un amplificateur. "Faire vibrer les os du crâne engendre une sensation sonore parce que les cellules nerveuses à l'intérieur de l'oreille se trouvent en mouvement relatif par rapport à l'os", a expliqué au Point le Pr Bruno Frachet, chef du service ORL à l'hôpital Avicenne de Bobigny. Chaque année, 600 à 700 personnes bénéficient de cette opération, mais ce sont le plus souvent des patients dépourvus d'oreilles suite à des malformations, traumatismes voire maladies, ou dont le conduit auditif externe s'est refermé. En pratique, tous les dispositifs se basant sur la conduction osseuse sont efficaces et rendent de très grands services et ce, même si la perception est un peu modifiée comme l'explique le Point. Actuellement en phase d'expérimentation aux Etats-Unis, le nouveau dispositif à placer sur les dents devra subir des tests avant d'être commercialisé en France. Pour obtenir le marquage "CE", il devra ainsi prouver son efficacité et surtout l'absence de risque pour le patient.

Maxisciences
Mercredi 6 Avril 2011

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs