Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une préparation appropriée est un premier pas vers la réussite aux examens

De multiples alternatives s’offrent aux candidats




Une préparation appropriée est un  premier pas vers la réussite aux examens
Le compte à rebours a commencé pour les candidats aux examens du baccalauréat ;  les épreuves étant fixées pour les 11, 12 et 13 juin prochain. Un examen qu’on aborde avec beaucoup d’appréhension  comme en témoigne ce cadre, la quarantaine :«J’ai passé beaucoup d’examens dans ma vie, mais je reste profondément marqué par celui du baccalauréat». C’est probablement parce qu’il détermine le passage à l’âge adulte. En tous les cas, de par les générations c’est la même fièvre qui prend les élèves.  Ils ne sont pas moins de 300.000 candidats  à passer cette année la session ordinaire de l’examen national unifié. La même détermination farouche de réussir les anime. L’objectif étant l’obtention du précieux sésame à même d’ouvrir les portes vers de nouveaux horizons.  Mais en attendant, il faut commencer par affûter ses armes afin de gagner la bataille qui s’avère des plus ardentes.  Tout se joue d’abord au niveau des préparations. A chacun sa façon.
De multiples alternatives s’offrent aux futurs bacheliers. D’aucuns constituent des groupes de révision et se retrouvent pendant les week-ends, alors que d’autres préfèrent suivre des cours de soutien organisés par des organismes privés ou des particuliers. La solution web offerte par des bénévoles sur Internet en attire plus d’un. Quant aux associations de soutien scolaire, elles  existent un peu partout dans le Royaume. Ces associations, pour la plupart méconnues et peu médiatisées, tendent la main aux élèves en difficulté pour les aider à réussir leurs tests. Elles  offrent leurs services dans des conditions difficiles. «Les problèmes de ces jeunes sont souvent d’ordre psychologique et personnel. Certains sont de très bons éléments qui ont échoué une voire deux fois à l’examen. Cela peut paraître bizarre mais beaucoup de cas d’échecs sont dus au stress et non à la mauvaise préparation», affirme un membre du «club culturel Amal». Le défi majeur que relève ce genre d’organisme est d’encourager ces élèves, en majorité des redoublants, à gagner en assurance et passer les épreuves en confiance. «Notre objectif est d’apporter un accompagnement à ces jeunes, pour qu’ils surmontent leurs peurs, une mobilisation des localités et des établissements scolaires  nous serait d’un grand secours», souligne-t-il.
L’action des associations de soutien scolaire se base essentiellement sur le bénévolat. Si le secteur de l’enseignement manque de cadres, le secteur associatif connaît une pénurie sur le plan humain et financier ;  les bénévoles, essentiellement des étudiants ou des cadres retraités, se font rares.
Une initiative originale de l’Association socio-culturelle du bassin méditerranéen, consiste à ouvrir ses locaux devant les élèves et les étudiants qui souhaitent trouver une atmosphère sereine pour préparer leurs examens. Des jeunes par centaines bénéficient des services de l’association chaque année.
Les bacheliers, eux, pensent que le programme du bac doit subir certains changements, le baccalauréat étant devenu depuis plusieurs années une affaire de méthodologie et non d’apprentissage. Bien des élèves appréhendent les erreurs de méthodologie, susceptibles de pénaliser leurs notes et de gâcher les  efforts qu’ils fournissent en préparant l’examen.

Ayoub Elasri (Stagiaire)
Samedi 11 Mai 2013

Lu 489 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs