Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une préoccupation à prendre au sérieux : L'écriture du scénario dans les films marocains




Une préoccupation à prendre au sérieux : L'écriture du scénario dans les films marocains
Un critique de cinéma marocain a appelé à prêter davantage d'intérêt à l'écriture du scénario et à ouvrir ce domaine à ceux qui s'y intéressent ou aspirent à acquérir une formation, "si nous désirons que le cinéma marocain parvienne à accéder à l'excellence", a-t-il dit.
Dans un article paru, vendredi, au quotidien libanais "Al Hayat" sous le titre "Le cinéma marocain, une recherche dans la problématique du scénario", Mouhakik a souligné que la question de l'écriture du scénario se pose toujours dans le cinéma marocain en raison du manque d'écrivains spécialisés en la matière.
L'appui, qui est apporté aux films marocains, s'accorde sur la base du scénario et non sur le film réalisé et c'est là où le bât blesse, parce qu'il se peut que le scénario présenté soit excellent mais que sa réalisation sur le plan de la production cinématographique laisse à désirer.
Le contraire est également vrai : un scénario qui s'avère d'emblée banal peut se transformer en un film réussi grâce au travail qui est effectué par un réalisateur fort, a ajouté Mouhakik, en indiquant que ce problème ne se pose pas seulement pour le cinéma marocain mais qu'il demeure soulevé à l'échelle internationale.
"L'écriture d'un scénario maîtrisé, qui se base sur une histoire profonde et une réflexion approfondie, ne cesse de préoccuper ceux qui œuvrent dans ce domaine", a fait remarquer le critique de cinéma. La nécessité d'avoir des écrivains spécialisés dans l'écriture du scénario qui sont au fait des règles régissant ce domaine s'impose désormais, a souligné le critique de cinéma marocain.
Pour remédier à cette situation, Mouhakik a appelé à s'ouvrir sur l'imaginaire romanesque marocain et à tirer profit notamment de la dimension narrative qu'il renferme et de la capacité imaginative dont disposent certains écrivains, au moment où l'écriture du roman et de la nouvelle a connu un progrès remarquable durant ces dernières années non seulement au Maroc mais également dans le monde arabe.
Travailler sur l'héritage populaire et culturel dont regorge le patrimoine marocain s'impose également, a estimé le critique de cinéma. En témoigne, a-t-il dit, "le nombre d'écrivains de scénario qui s'intéressent à cette matière".

MAP
Lundi 9 Août 2010

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs