Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une première partie de Championnat tout à fait honorable


264 buts ont été inscrits à la phase aller



Photo. Site WAC
Photo. Site WAC
A mi-chemin de la seconde saison de la Botola Pro Elite 1, force est de constater que cela se joue serré pour ce qui est de la lutte autant en tête du classement qu’en queue du tableau. Pour les lauriers honorifiques, le Raja sort de cette phase aller champion d’automne, de justesse on va dire à deux et trois longueurs des occupants du podium, le WAC et l’ASFAR. Pour ce qui est de la cancrerie, ils sont cinq, CODM, RSB, RBM, WAF, KAC voire sept avec l’OCK et l’OCS qui s’est révélé être un doué dès lors qu’il s’agit de dégringolade. Du porteur du bonnet d’âne, le CODM au plus « light » des cancres l’OCS, il n’y a que cinq points d’écart.
Sur les 120 rencontres jouées, 64 se sont terminées par des victoires dont 20 obtenues chez les autres, le Raja étant le plus excellent dans cet exercice avec 4 réussites, suivi de l’ASFAR (3), du MAS et du DHJ (2).  Sur les 56 matches nuls enregistrés, 14 se sont avérés être vierges. 264 buts ont été inscrits et la meilleure attaque, vous le devinez, est celle du Raja avec à son compteur 28 buts, loin de 6 unités du champion sortant le MAT et à  8 du WAC. Le Wydad avec le Raja et à degré moindre l’ASFAR sont les clubs ayant remporté le plus de rencontres (9) pour les Bidaouis et 8 pour les Militaires. Les Rouges restant cependant l’équipe la plus intraitable  à domicile, ils n’auront raté aucune de leur  sept prestations jouées à Casablanca.
 La honte des attaques est le HUSA avec (11 buts) juste devant le CRA et le MAS (12). Ce dernier reste toutefois avec le Raja l’équipe qui a le moins perdu avec une seule défaite en quinze rencontres. La RSB et le CODM, respectivement 9 et 8 défaites passent pour être les plus frileux de cette mi-saison. D’ailleurs, au tableau des défenses les moins performantes, les deux équipes figurent sur le podium de leurs 23 et 21 buts encaissés, derrière la passoire patentée, l’OCS (26). Paradoxalement, c’est au sein de cette dernière formation que sévit un certain Hamdallah Abderrazak meilleur buteur de l’exercice avec 12 buts et quelques espoirs de tomber le vieux record, celui de Boussati en l’occurrence. Pour ce qui est de caresser les filets donc et pour rester dans le paradoxe que nous confère la cancrerie, le Kaciste Billal Byat (9) vient en seconde position suivi du sociétaire de la RSB Mustapha Koundi et du Doukkali Zakaria Hadraf  avec tous deux 7 buts à leur actif.
On notera que le FUS (4e) à deux points du podium, tient un  rythme de champion de ses 25 unités d’engrangées en douze rencontres après un retard à l’allumage.
Enfin, concluons avec le péché mignon de ce bon vieux championnat, on aura débarqué, chemin faisant, pas moins de 14 entraîneurs, seuls le RCA, le FUS et le HUSA sont restés fidèles à leurs principes de départ. Mais là est un autre bilan qu’à l’heure des résolutions, il faudra décortiquer avec modération. On y reviendra.

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 9 Janvier 2013

Lu 544 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs