Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une œuvre originale du dramaturge et directeur mexicain Miguel Vaylón : Présentation ce soir à Rabat du spectacle «Exo2»




L'Ambassade du Mexique à Rabat, en collaboration avec le ministère de la Culture du Maroc et l'Institut supérieur des arts dramatiques marocains (ISADAC), présente ce soir l'œuvre théâtrale « EXO2 », à partir de 20h, à la Salle Haj Mohamed Bahnini, à Rabat.
Inspiré de l'œuvre originale du dramaturge et directeur mexicain Miguel Vaylón, « EXO2 » est un spectacle multimédia mêlant théâtre, danse et image. Cette œuvre « aborde le phénomène de migration transfrontalière où les immigrés se déplacent vers des sociétés ayant des coutumes et un niveau de développement différents des leurs », résume-t-on. Tout en faisant observer que « l'exode n'est pas seulement une notion géographique, il  est aussi anthologique. C’est un changement de cadre qui existe intrinsèquement pour tout un chacun: cette lutte intime pour trouver son propre chemin, cet effort pour avancer dans la solitude et se battre pour obtenir le meilleur ».
La présentation de cette œuvre théâtrale plurielle s'inscrit dans le cadre d'un projet visant à « faire connaître au public marocain différents aspects de la culture mexicaine en général », souligne-t-on à l'Ambassade du Mexique.
Créé au Mexique et en Espagne, ce spectacle multidisciplinaire compte parmi les projets soutenus au Maroc dans l'objectif de « renforcer les relations culturelles et académiques entre le Mexique et le Royaume du Maroc », a confié à Libé l'ambassadeur du Mexique au Maroc, Porfirio Thierry Munoz Ledo.
Dirigé par son auteur avec la participation d'un groupe de 12 étudiants de l'ISADAC, en collaboration avec le ministère marocain de la Culture et l'Ambassade du Mexique, ce spectacle a déjà été présenté avec succès au Mexique et en Espagne.
Soulignons que'« EXO2 » représente le résultat d'un stage spécialisé imparti à l'ISADAC par la chorégraphe marocaine Faiza Talbaoui, le cinéaste espagnol Luis Alberto Serrano et  le metteur en scène Miguel Vaylón.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 21 Octobre 2011

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs