Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une nouvelle génération éthiopienne sur le demi-fond




Une nouvelle génération éthiopienne sur le demi-fond
"Bon travail", "magnifique": à Addis Abeba, dans le stade national, les entraîneurs de l'équipe olympique éthiopienne encouragent leurs athlètes, une nouvelle génération de coureurs de fond, et, plus nouveau, de demi-fond.
Pour beaucoup, les Jeux de Londres seront les premiers: les légendes éthiopiennes passent le relais à une génération de 24 ans en moyenne pour les femmes, 25 pour les hommes. Haile Gebreselassie, 39 ans, double champion olympique du 10.000 m et parrain des coureurs de fond, a notamment raté sa qualification.
"La nouvelle génération arrive", commente l'entraîneur en chef de l'équipe éthiopienne, Yirma Berta. "Même (Gebreselassie) dit qu'il veut voir la nouvelle génération faire aussi bien que lui (...), tout le monde veut voir ça".
Les plus en vue des étoiles montantes éthiopiennes sont aujourd'hui des coureurs de demi-fond, spécialistes du 800 m: Fantu Magiso Manedo, 20 ans, et Mohammed Aman, 18 ans et principal adversaire du favori kényan David Rudisha.
L'an dernier en Italie, Mohammed a établi le record éthiopien du 800 m masculin, à 1:43. Pour lui, l'équipe qui part à Londres est prometteuse en raison de ses coureurs, mais aussi de la force de l'encadrement.
L'équipe, qui conserve des atouts maîtres pour sa discipline de prédilection, le marathon, compte aussi sur la jeunesse de ses athlètes pour faire la différence avec le rival historique kényan. Côté kényan, la moyenne d'âge sera de 29 ans pour les hommes et 30 ans pour les femmes.
"Nous développons notre équipe avec des jeunes pour avoir un avantage", reconnaît l'entraîneur des marathoniens, Melaku Deresse.
Bekele de retour pour défendre son titre sur 10.000 m
L'Ethiopie alignera tout de même quelques-uns de ses athlètes confirmés à Londres. Parmi eux, Tirunesh Dibaba, qui défendra chez les femmes son titre sur 10.000 m.
Chez les hommes, la légende Kenenisa Bekele, 29 ans, tentera de conserver l'or sur 10.000 m. Trop juste sur 5.000 m, dont il est également le tenant du titre, il n'a été sélectionné sur cette distance qu'en tant que remplaçant, au contraire du 10.000 m où il est en bonne position. Il a beau récupérer d'une blessure de trois ans, ses coéquipiers placent de gros espoirs sur lui.
"C'est un athlète très fort, en tant qu'Ethiopien et en tant qu'athlète, je suis très heureux (qu'il ait récupéré) et je suis très confiant dans ses capacités lors de ces Jeux", dit la marathonienne Aselefech Mergia.
Grâce à lui et aux 32 autres membres de l'équipe, elle espère que son pays décrochera au moins trois médailles d'or à Londres.
Le marathonien Dino Sefir est plus ambitieux: il table sur six. "Pourquoi pas?, dit-il. Chaque coureur en Ethiopie souhaite gagner et écrire l'Histoire".
L'Ethiopie est connue pour ses talents au marathon. En 1960, Abebe Bikila marquait déjà les annales en décrochant l'or à Rome, après une course pieds nus.Mais pour la première fois à Londres, le pays est engagé sur 800 m à la fois chez les hommes et chez les femmes, signe qu'il se renforce en demi-fond.
"Nous devons nous concentrer sur cela, parce que ce n'est pas bien de se concentrer seulement sur le 5.000 m, le 10.000 m et le marathon, explique Yirma. Certains de nos coureurs de demi-fond arrivent, ils sont bons et essaient de surpasser le monde".
Le directeur technique de la fédération éthiopienne d'athlétisme, Dube Jillo, regarde même du côté des 400 et 200 m, pour les Jeux d'après, au Brésil en 2016.
Les références de Mohammed, enfant, étaient en course de fond. Il s'est pourtant spécialisé dans le 800 m parce que, jeune déjà, il y était performant.
"C'est l'Histoire, mais vous devez changer l'Histoire", dit-il. Assis sous un auvent, à l'abri des froides pluies éthiopiennes de juin, il dit s'entraîner dur. "Pour rapporter l'or, pour moi et mon pays".

Libé
Vendredi 13 Juillet 2012

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs