Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une mosquée de Cisjordanie incendiée par des colons : L'Egypte et la Jordanie soutiennent les Palestiniens




Le maire d'un village palestinien de Cisjordanie a annoncé lundi que la mosquée de Beit Fajjar avait été incendiée par des colons.
Selon Ali Satawa, les juifs extrémistes de la colonie voisine seraient responsables du sinistre car le mot "vengeance" était inscrit en hébreu sur un des murs de la mosquée.
Le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld a précisé que les autorités enquêtaient sur l'incendie. Deux autres mosquées de Cisjordanie ont été incendiées depuis décembre.
Par ailleurs, l'Egypte et la Jordanie ont apporté dimanche leur soutien au refus palestinien de négocier avec Israël tant que se poursuivra la colonisation. Mais les deux pays, alliés des Etats-Unis au Proche-Orient, ont appelé à de nouveaux efforts pour sauver les discussions de paix se déroulant sous la médiation de Washington.
L'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell a rencontré dimanche le président égyptien Hosni Moubarak au Caire et le roi Abdallah II de Jordanie à Amman.
"Les conditions actuelles ne sont pas favorables" à la poursuite des pourparlers de paix, a déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit. "Nous comprenons la position palestinienne qui demande l'établissement d'un environnement et de circonstances appropriés pour la tenue et la poursuite de négociations".
En plus de rencontrer George Mitchell, le roi Abdallah II de Jordanie s'est entretenu dans la journée avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, déclarant que le refus d'Israël de porter un coup d'arrêt aux constructions dans les colonies juives en Cisjordanie sapait le processus de paix.
"Vous avez le plein soutien de la Jordanie pour l'établissement d'un Etat palestinien, qui exige la fin des actions unilatérales d'Israël...principalement la construction de colonies", a déclaré le souverain hachémite à Mahmoud Abbas, selon un communiqué du Palais royal.
Les négociations israélo-palestiniennes, qui ont repris il y a un mois, sont en péril: Israël refuse de prolonger le moratoire de dix mois sur de nouvelles constructions dans les colonies juives en Cisjordanie qui a expiré la semaine dernière. Les Palestiniens doivent annoncer leur décision définitive cette semaine et diront, à l'occasion du sommet de la Ligue arabe vendredi prochain, s'ils continuent tout de même ces discussions directes.
Samedi, les instances dirigeantes de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) ont décidé à Ramallah (Cisjordanie) de ne pas poursuivre les négociations de paix avec Israël tant que la colonisation israélienne continuera. 

AP
Mardi 5 Octobre 2010

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs