Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une justice à deux vitesses ?

Le Britannique emprisonné pour “pratiques homosexuelles” remis en libérté et son compagnon marocain maintenu en prison




Une justice à deux vitesses ?
Arrêté le mois dernier et condamné jeudi 2 octobre par la justice marocaine à 4 mois de prison pour « homosexualité », Ray Cole a finalement été libéré mardi.
Pour rappel, ce Britannique de 70 ans a été interpellé le 18 septembre en compagnie d'un jeune Marocain d’une vingtaine d’années à un arrêt de bus à Marrakech.
Selon un responsable local de l'Association marocaine des droits humains (AMDH), Omar Arbib, cité par l’AFP, « le Britannique et le Marocain ont été arrêtés après avoir eu, dans un centre commercial du quartier Gueliz, des gestes perçus comme étant à connotation sexuelle ».
«Le Marocain a nié toute relation sexuelle avec ce Britannique, affirmant être une connaissance de sa fille, diplomate », a ajouté Omar Arbib. Des arguments que des images trouvées sur les téléphones portables des deux accusés auraient contredits.
Les actes homosexuels étant sanctionnés au Maroc, les deux compagnons ont été condamnés la semaine dernière à quatre mois de prison chacun. Mais contre toute attente, le touriste britannique a bénéficié d’une remise en libérté après avoir fait appel du jugement. En revanche, le jeune Marocain se trouverait toujours en prison, selon un responsable de l'AMDH qui a estimé que ce dernier devait aussi être libéré, rapporte l’AFP.
La relaxe du Britannique a été saluée par sa famille qui s’était mobilisée notamment sur les réseaux sociaux pour obtenir sa libération. 
Dans un message posté sur Facebook, son fils  a proféré plusieurs menaces à peine voilées en rappelant notamment que l’économie du Maroc s'appuie sur « les touristes comme mon père » et qu’il était important de s’assurer que « les Marocains réfléchissent à deux fois à la manière dont ils traitent ceux qui choisissent de contribuer à leur économie ». No  comment ! 

Alain Bouithy
Jeudi 9 Octobre 2014

Lu 2247 fois


1.Posté par rahma b. le 08/10/2014 22:23 (depuis mobile)
Tourisme propre oui mais atteinte à nos valeurs morales non

2.Posté par abbad le 09/10/2014 09:45 (depuis mobile)
Je suis marocain, arabe et musulman, je préfère mourir de faim que de voir mon très cher pays ouvrir ses portes à des types comme ce britannique.

3.Posté par p le 09/10/2014 09:53
@rahma b
Difficile de savoir qui piétine "nos valeurs morales" avec cette libération de l'Anglais ,quelque mois seulement après celle du pédophile espagnol, survenue il y a peu à cause d'une erreur impardonnable des services pénitenciers

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs