Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une journée très espagnole à la 3ème étape du Dakar et des crevaisons en série




Une journée très espagnole à la 3ème étape  du Dakar et des crevaisons en série
L’un des super-favoris du Dakar-2014, le Français Stéphane Peterhansel (Mini), a connu mardi une journée noire, crevant à 6 reprises dans la 3e étape San Rafael - San Juan (Argentine), loin derrière le vainqueur, l’Espagnol Nani Roma (Mini).
“Je n’ai jamais connu une étape du Dakar comme celle-ci”, a lâché “Peter” (11 victoires à son actif dans cette course, motos et autos confondues), visiblement frustré. “Ça a été le cauchemar aujourd’hui! On a connu 6 crevaisons! Malheureusement on ouvrait la piste et on l’a payé”.

“La première fois, on a heurté une grosse pierre, c’est ma faute, a-t-il ajouté. Mais ensuite, comme on était les premiers à ouvrir, on s’est retrouvé complètement hors piste, dans de la très grosse végétation, sur une déviation de dernière minute due aux intempéries et à la boue”. “Et quand nous sommes sortis de ce passage, nous avions 3 crevaisons lentes sur 4 roues! Sans doute en raison d’épines dans les flancs des pneus”, a poursuivi le Français, qui a dit s’être arrêté tous les 30 km pour injecter de l’air dans deux roues.

“Malheureusement, a-t-il poursuivi, nous étions la première voiture, donc on a nettoyé pour les autres derrière! On s’est jeté dans la gueule du loup, mais je ne vois pas comment on aurait pu faire autrement. On ne pouvait pas imaginer qu’en ouvrant dans cette végétation on allait crever 3 roues sur 4!”
Peterhansel a fini cette 3e étape (sur 13) à la 28e place, à 28 min et 27 sec de son coéquipier et rival Roma. Au classement général provisoire, Roma était premier, devant l’Argentin Orlando Terranova (Mini) et le Qatari Nasser Al-Attiyah (Mini), qui a lui aussi connu des problèmes de crevaisons (4). Trois Mini en tête, donc, mais Peterhansel n’est “que” 5e, à 24 min et 08 sec de Roma.
Chez les motards, qui disputaient mardi leur première étape marathon, c’est un autre Espagnol -Joan Barreda (Honda)- qui s’est imposé, suivi du Français Cyril Despres (Yamaha). L’Espagnol Marc Coma (KTM) a pris la 3e place, devant un autre Français, Alain Duclos (Sherco), qui réalise un superbe début de course. Au classement général provisoire, Barreda devançait Despres, Coma et Duclos.  

Libé
Jeudi 9 Janvier 2014

Lu 114 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs