Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une journée inaugurale fatale pour trois têtes de série




Une journée inaugurale fatale pour trois têtes de série
La journée inaugurale du Grand Prix Hassan II de tennis, dont les débats ont eu lieu lundi sur les courts du Complexe Al Amal à Casablanca, n’a pas manqué d’apporter son lot de surprises. Pour ce tour de chauffe, coïncidant avec les seizièmes de finale, pas moins de trois têtes de série ont été cueillies à froid.
Il s’agit de l’Américain Donald Young, 39ème joueur mondial, surpris par le Français Benoit Paire, issu du tableau des qualifs. Pourtant, celui-ci a mal entamé la partie, cédant la première manche sur la marque de 4-6, avant d’aligner deux sets gagnants : le second après recours au tie break : 7-6 (7-5) et le troisième par 6-2.
Benoit Paire héritera au stade des huitièmes de finale de l’ATP casablancais, doté de 450.000 euros, du vainqueur du match mettant aux prises le Germanique Matthias Bachinger à l’Italien Filippo Volandri, une vieille connaissance du public marocain.
La deuxième grosse raquette éliminée d’entrée a été l’Espagnol Albert Montanes, 53ème ATP au 5 mars dernier. Le joueur le plus titré du tournoi (3) a été sorti par le Russe Igor Andreev qui a scellé cette confrontation sur le score de deux sets nets : 6-3, 6-3.
Igor Andreev aura à en découdre aux huitièmes de finale avec l’Ouzbek Denis Istomin (51ème ATP) qui fut exempt de ce premier tour à l’instar de l’Allemand Florian Mayer (n :1), l’Espagnol Pablo Andujar, tenant du titre, ou encore l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov.  
L’Italien Fabio Fognini, retenu comme tête de série n : 8 du tournoi, a connu le même sort que Young et Montanes, se faisant doubler par l’Espagnol Guillermo Garcia Lopez, vainqueur de cette partie sur le score de deux sets à un : 6-4, 3-6 et 7-5.
A l’issue de cette rencontre, Garcia Lopez, 80ème joueur mondial, a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que le 28è GP Hassan II est son premier tournoi sur terre battue et que son objectif est d'aller le plus loin possible dans cette compétition.
A ce propos, Guillermo Garcia Lopez affrontera au second tour le vainqueur du match qui devait opposer hier le tennisman marocain Mehdi Ziadi, devant sa présence au tableau final à une wild card, au Français Paul Henri Mathieu. Sachant qu’un deuxième joueur du terroir, Yassine Idembarek, engagé grâce la fameuse invitation des organisateurs, devait croiser le fer hier avec l’Italien Flavio Cipolla.
Hormis ces deux joueurs marocains, toute une armada de tennismen du cru a été éliminée dès le premier match des qualifs. Il s’agit d’Abdelkader Benabdellah, Reda Karachi, Omar Erramy, Mehdi Benhamou, Ayoub Chakrouni et Khalid Allouch.

TARIK RAYANE
Mercredi 11 Avril 2012

Lu 379 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs