Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une infrastructure fragilisée et des demeures effondrées dans l’ancienne médina : Les précipitations touchent Marrakech au cœur




Les pluies qui se sont abattues sur Marrakech et ses régions avoisinantes durant la semaine écoulée, ont eu pour conséquence directe une fragilisation des infrastructures notamment routières. Dans de nombreux quartiers de la ville, la dégradation de la chaussée est tellement visible notamment aux quartiers Semlalia, à proximité de la Faculté de médecine et de pharmacie, à Daoudiate et à Bab Doukala, entre autres.
L’une des zones les plus touchées par les dernières précipitations demeure l’ancienne médina qui abrite des maisons et des édifices menaçant ruine à cause notamment, du manque d’entretien et surtout, de la vétusté, sachant que la plupart datent du siècle précédent.
Les quatre derniers jours ont été mouvementés pour certains services comme celui de la Protection civile. La cause en est l’effondrement partiel d’une dizaine de maisons dans différents quartiers de l’ancienne médina après leur fragilisation. Des victimes parmi les habitants des demeures effondrées sont également à déplorer.
On est lundi 9 février plus précisément à Hay Mattala au quartier M’Hamid, lorsque la toiture d’une maison de deux étages en cours de construction s’est effondrée vers 11h20, entraînant la mort d’un jeune maçon de 32 ans. La toiture aurait été fragilisée par les dernières précipitations.
Le dimanche 8 février, n’était pas non plus un jour ordinaire pour les éléments de la Protection civile, qui ont dû intervenir d’urgence vers 13h15 à Sidi Amr au quartier Jnane Al Afiya pour l’évacuation des lieux, surtout après l’effondrement partiel d’une autre demeure vétuste ; heureusement, cette fois-ci, qu’il y a eu plus de peur que de mal surtout que les habitants sont sortis sains et saufs après cet incident.
Ces mêmes scénarios se sont déjà produits samedi 7 février, où les services de la Protection civile, avec beaucoup de courage et d’abnégation, comme à l’accoutumée, ont fait montre d’une grande mobilisation pour venir en aide aux personnes en danger surtout que des effondrements se sont produits dans des quartiers dispersés de l’ancienne médina.
Vers 17h26, on est à Derb Touarg au quartier Barima, lorsqu’une maison s’est effondrée partiellement causant une grande panique chez les habitants et les voisins du quartier. Côté victime, on déplore deux blessés légers de sexe féminin.
Peu après, exactement à 18h40, les éléments de la Protection civile se sont dirigés d’urgence vers Derb Berhal au quartier Bouskri pour tenter de porter secours aux personnes et éviter tout danger. Encore une fois, on assistait à l’effondrement partiel d’autres maisons. Bilan : deux blessés légers.
Dans la soirée de samedi, vers 22h 45, c’est le quartier Sidi Youssef Ben Ali qui va être secoué après l’effondrement partiel d’une autre demeure à Derb Ameziane. Cette fois-ci, on ne déplore aucune victime si ce n’est des dégâts matériels.
Même le vendredi 6 février, n’était pas un jour normal pour les habitants de l’ancienne médina. Il était 15h55, quand cinq personnes se sont trouvées coincées dans l’enceinte de leur maison à Derb El Hamame au Quartier Bab Aylane, suite à l’effondrement total de la façade d’une maison d’en face. Une intervention de la Protection civile s’est avérée concluante permettant aux victimes blessées légèrement d’être évacuées.
A 20h35, c’est à Derb Jamâa au Quartier Bab H’mer, qu’une autre demeure s’est effondrée sans, toutefois, causer des victimes.
A 23h 15, dans le même quartier, plus précisément à Derb Sidi Bouzid, une autre maison menaçant ruine s’est effondrée complètement sans faire de victimes.
Pour maîtriser cette situation et venir en aide aux personnes sinistrées, les services de la Protection civile ont dû mobiliser, pour la circonstance, d’importants moyens techniques et logistiques ainsi qu’un important groupe de sapeurs pompiers.

M.RAMI
Jeudi 12 Février 2009

Lu 226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs