Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une impressionnante éruption volcanique photographiée depuis l’espace




Une impressionnante éruption volcanique photographiée depuis l’espace
Une vidéo publiée par l’Observatoire de la terre de la NASA (Earth Observatory) présente une vue impressionnante de l’éruption du pic Sarytchev en 2009 sur l’île russe de Matoua. La séquence a été réalisée à partir d’images capturées par les astronautes de la Station spatiale internationale.
Vue de l’extérieur, une éruption volcanique est toujours un spectacle impressionnant voire envoûtant. Ceci est d’autant plus vrai lorsque le cratère est observé non pas depuis la Terre mais depuis l’espace. Le 12 juin 2009, les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont pu assister au réveil du pic Sarytchev, un volcan situé sur l’île russe de Matoua.
Des années plus tard, l’Observatoire de la terre de la NASA (Earth observatory) propose un nouveau regard sur cette impressionnante éruption à travers une courte séquence composée des photos réalisées à l’époque par l’équipage de l’ISS.
Avec une hauteur d’environ 1.500 mètres, Sarychev est le plus haut sommet de Matoua. Le territoire fait partie de l’archipel des îles Kouriles situé dans l’océan Pacifique dans l’Extrême-Orient russe. Le cratère est l’un des plus actifs de la région. Il n’est pourtant pas considéré comme dangereux car l’île de Matoua est inhabitée.
Les vulcanologues gardent toutefois un oeil permanent sur lui. Plusieurs éruptions ont en effet été répertoriées au cours des trois derniers siècles. La dernière en date remonte à 2009. Les éruptions du pic Sarytchev sont généralement explosives comme on peut le constater sur la nouvelle animation réalisée par la NASA. Elle dévoile en effet un panache de vapeur et de cendres jaillissant avec violence du cratère.
Ce panache volcanique se présente sous la forme d’une colonne éruptive de couleur brune. Cette colonne est par ailleurs coiffée d’un pileus, à savoir une sorte de nuage annexe de vapeurs blanches en forme de capuchon. Le pileus est formé au-dessus d’une zone de fort courant ascendant qui pousse l’air dans toute la colonne. C’est ce mouvement vertical qui engendre le refroidissement de l’air et amène à la formation du nuage si l’humidité ambiante est suffisante. Une île plongée dans le noir. Outre l’aspect quelque peu insolite du panache volcanique, les chercheurs ont été littéralement impressionnés par son ampleur. Selon la NASA, la colonne éruptive était si grande que Matoua a été plongée complètement dans l’ombre. L’île a été également affectée par les nombreuses nuées ardentes, gaz et cendres à hautes températures, éjectées depuis la base du panache. Si le phénomène volcanique a été largement étudié par les scientifiques, un mystère reste toutefois sans réponse. 
Les vulcanologues se demandent en effet comment la colonne de cendres est parvenue à former le trou dans les nuages, visible sur les images de la vidéo. Des hypothèses ont été avancées faisant appel à l’onde de choc de l’explosion ou encore à la coïncidence, tout simplement.
 

Jeudi 6 Février 2014

Lu 790 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs