Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une île de glace se détache du Groenland




Une plaque de glace d'une superficie égale à deux fois Paris s'est détachée d'un glacier du Groenland.
L'arctique n'avait pas connu un tel événement depuis 50 ans d'après les chercheurs d'une université américaine. La nouvelle île de glace est désormais à la dérive au sud du Pôle Nord, entre le Groenland et le Canada. D'une superficie proche de 260 kilomètres carrés, l'énorme plaque de glace a réduit d'un tiers le glacier Petermann en se détachant.    Menacée par le réchauffement climatique, la calotte glaciaire représente le plus grand réservoir d'eau douce de l'hémisphère Nord et cet iceberg pourrait à lui seul "alimenter l'ensemble du réseau public d'eau potable américain pendant 120 jours", a affirmé Andreas Muenchow, professeur à l'université de Delaware.  Cette nouvelle île rappelle la menace d'une augmentation du niveau des océans due à une rapide fonte des glaces. Pourtant les scientifiques ne peuvent pas affirmer que ce détachement est dû au réchauffement climatique, l'autre hypothèse étant l'action de l'eau de mer sous les glaciers.

Zigonet
Jeudi 2 Septembre 2010

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs