Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une grosse mascarade domine l’entame du championnat national de basketball

Une journée inaugurale sous le signe du boycott




Après l’assemblée générale ordinaire de la FRMBB tenue le 31 janvier dernier au Centre national de basket-ball de Rabat, le président de la FRMBB, Mustapha Aourach a déclaré que championnat de la division d’excellence aura  lieu comme prévu ce week-end du 6 et 7 février et que toutes les équipes qui ne se présenteront pas pour disputer les rencontres de cette manche inaugurale seront sanctionnées selon la loi en vigueur.
Dans ce sens, les clubs du clan de l’opposition et le président Aourach  ont  tenu une réunion mercredi  dernier en vue de trouver un terrain d’entente permettant de sortir de cette crise qui n’a que trop duré. Et en dépit de plusieurs heures  de discussions, la situation n’a pu être débloquée.
Parmi les points chauds, la radiation de Nourredine Beloubad du bureau fédéral, un sujet  qui n’a pas plu au président qui tient à son trésorier adjoint contre vents et marées.  Il y avait  également d’autres points susceptibles de débloquer la situation tels que l’intégration du KAC et de la RSB parmi les clubs d’excellence.
Quoiqu’il en soit, la commission fédérale d’organisation des compétitions a programmé la première journée aller de la division d’excellence ce week-end avec cinq rencontres, à savoir MAS-CRA, WAC-MCO, IRT-ASS, ASE-FUS, CSETB-ASFAR. Des rumeurs font état du boycott du championnat par l’ASS, l’IRT et le CSETB. En revanche, les matchs mettant aux prises le MAS et le CRA, le WAC et le MCO, ainsi que l’ASE et le FUS auront lieu ce samedi à partir de 16 heures.
Pour la phase aller de cette saison, on s’accorde à dire que dans le groupe Nord, l’USF, la RSB, l’USSB, le MSR et le KAC et dans  la poule Sud l’OCK, le CMC et le TSC boycotteront le championnat.
En tout état de cause, les dates des 6 et 7 février courant  vont nous confirmer où infirmer la véracité des faits ainsi que la réaction  de la FRMBB. Le grand perdant dans toute cette histoire reste le basketball national qui, après avoir pris un semblant d’envol, s’enlise pour de bon cette fois-ci. Et ce qui est sûr, c’est que son salut n’est pas pour bientôt.

Bouslim Abdelmajid
Samedi 6 Février 2016

Lu 1530 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs