Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une femme sauvagement agressée par son mari




Une femme sauvagement agressée par son mari
Une jeune femme, originaire de Talmest et mère d’un enfant de sept mois, a été  sauvagement agressée par son mari qui est toujours en fuite.
La victime porte des cicatrices profondes au niveau du visage et des deux bras car elle n’a pas pu faire face à l’agression perpétrée au moyen d’une arme blanche.
«Après une vie conjugale instable, la naissance d’un enfant et devant le désengagement total de mon mari qui m’a abandonnée depuis plusieurs mois, j’ai décidé de recourir à la justice pour demander le divorce. Une décision qui n’a pas été du goût de mon mari qui a profité de l’absence de mes parents pour me séquestrer dans une chambre, et m’agresser avec un couteau au niveau du visage, des bras et de tout mon corps», raconte la jeune femme qui a été retrouvée par sa famille dans un état critique.
Avec 30 points de suture au visage et les nerfs des bras sectionnés, la victime est actuellement dans un état physique et psychique déplorable, ce qui nécessite un grand soutien des associations de défense des femmes violentées.

Abdelali Khallad
Vendredi 13 Décembre 2013

Lu 1953 fois


1.Posté par M''''hamed EL Yagoubi le 13/12/2013 18:57
Quelle horreur ! Toute ma solidarité et mon soutien à cette femme et maman courageuse. Si l'homme qui l'a aggressé dans l'intention de l'éliminer c'est parce qu'il n'est pas un homme. C'est un prédateur qui mérite une peine maximale. Mais pas la peine de mort. je suis contre.
N'oublions pas cette belle citation de Taha Hussein, doyen de la littérature arabe (Egypte) décédé en 1973 :
"Seules des femmes émancipées donneront des générations d'hommes libres".
Si cette victime a besoin des soins ailleurs surtout en France, je suis à sa disposition pour l'aider pour son bien-être. Elle pourrait me contacter via mon adresse mail : elyagoubi@hotmail.com

M'hamed EL Yagoubi
France

2.Posté par adil le 07/04/2015 11:57
, je suis outré et consterné par l'état de cette femme, comme quoi la femme au maroc n'a pas droit a toutes ces lois qui ont étés adoptées que ce soit le loi sur la famille ou similaire surtout droit des enfants, il est du devoir du juge de faire arrêter ce sanguinaire qui ne mérite pas le nom de "mari" et le traduire ilico presto devant une cour de tribunal sévère a la hauteur de son crime et le laisser moisir en taule durant des années et a sa sortie lui interdire de s'approcher du domicile de Madame sur un rayon de 100km. Pour ma part, je prendrais bien sur moi de lui infliger les mêmes blessures qu'il a occasionnées a cette malheureuse, j'ai mal pour elle et je ne me sens pas fier de mon statut d'homme

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs