Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une femme à la tête du PSU




Une femme à la tête du PSU
Alors que beaucoup de milieux politiques et associatifs dénonçaient le retour du machisme en politique, le PSU a réalisé l’exploit de porter une femme à sa tête.
Nabila Mounib a été, en effet, élue à la mi-janvier dernier, secrétaire générale du Parti socialiste unifié devenant ainsi  l’une des premières femmes marocaines à être portée à la tête d’un parti politique au Maroc.
Elle a obtenu la majorité des voix du bureau politique, soit 14 voix sur 19, pour assumer un mandat de trois ans renouvelable une seule fois.
Enseignante universitaire de biologie à l’Université Hassan II, cette native de Casablanca qui y réside encore a qualifié son élection de «nouvelle bataille gagnée par toutes les femmes pour une société égalitaire». Un véritable pied de nez au gouvernement Benkirane qui n’en compte qu’une seule.

Libé
Mardi 1 Janvier 2013

Lu 177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs