Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une faible croissance économique attendue en 2014

Le taux n’a pas dépassé les 1,7% au premier trimestre, selon le HCP




Une faible croissance économique attendue en 2014
Contrairement au gouvernement, qui a versé dans un optimisme béat concernant la croissance économique (4,8%), le Haut-commissariat au plan (HCP) est resté fidèle à sa prévision du début d’exercice.
 En effet, après avoir annoncé début janvier que «la croissance économique, au premier trimestre 2014, devrait évoluer à un rythme relativement plus modeste, en ligne avec le retrait des activités agricoles attendu après une année 2013 particulièrement favorable», le HCP vient de confirmer sa prévision initiale en précisant que la «croissance du Produit intérieur brut (PIB), corrigé de variations saisonnières, a été de 1,7% durant le premier trimestre 2014 au lieu de 3,8% le même trimestre de l'année 2013».
 Les activités non agricoles ont affiché une augmentation de 2,1%, précise le HCP dans une note d'information relative aux comptes nationaux du premier trimestre 2014, notant une baisse de 1,6% des activités du secteur agricole. 
En effet, la valeur ajoutée du secteur primaire a enregistré un recul de 4,4% après la forte croissance de 17% le même trimestre une année auparavant, souligne la note d'information, expliquant ce repli par la baisse des activités de l'agriculture de 1,6% au lieu d'une hausse de 15,8% et de la pêche de 18,6% au lieu d'une augmentation de 38,4%.
Par contre, la valeur ajoutée du secteur secondaire a enregistré une hausse de 1,8% au lieu d'une baisse de 1,4% durant la même période de l'année précédente. 
Cette hausse est le résultat de l'augmentation des activités de l'industrie d'extraction de 6,4% au lieu d'une baisse de 3,5%, de l'électricité et eau de 3,8% au lieu d'une baisse de 4,8%, des industries de transformation de 0,9% au lieu de 0,6% et du bâtiment et travaux publics de 0,3% au lieu d'une baisse de 2,7%.
De son côté, la valeur ajoutée du secteur tertiaire a affiché une croissance de 3,5% au lieu de 3% le même trimestre de l'année 2013. 
Toutes les composantes du secteur ont dégagé des croissances positives, notamment les hôtels et restaurants de 6,5% au lieu de 5,4%, le transport de 5% au lieu d'une baisse de 0,3% et les services de l'éducation, de la santé et de l'action sociale de 5% au lieu de 4,6%.
Pour leur part, les postes et télécommunications ont augmenté de 4,9% au lieu de 5,9%, les services rendus aux ménages et aux entreprises de 2,7% au lieu de 1,6%, les services rendus par l'administration publique générale et la sécurité sociale de 2,6% au lieu de 6%, le commerce de 1,4% au lieu de 0,2% et les services financiers et assurances de 0,8% au lieu d'une baisse de 0,3%. 
A souligner qu’il n’y a pas grand changement dans les comptes nationaux arrêtés par le HCP par rapport à ses prévisions du début de cet exercice. En effet, comme le montrent les données de conjoncture relatives à l'année 2013 qui faisaient ressortir un ralentissement des principales activités sectorielles, notamment secondaires, en l'occurrence les mines, certaines industries manufacturières, le Bâtiment et travaux publics (BTP). C’est ce qu’a relevé le Haut commissaire, Ahmed Lahlimi, qui avait indiqué que les performances du secteur agricole et la consolidation de quelques activités tertiaires, auraient compensé largement le ralentissement des activités secondaires.
La croissance aurait pu être plus faible sans la contribution positive de la demande intérieure qui  a affiché une amélioration de sa croissance, se situant à 3% au premier trimestre 2014 au lieu de 2,8% la même période de l'année 2013, avec une contribution à la croissance de 3,1 points au lieu de 2,9, indique la même source. 

Mohammed Masmoudi
Vendredi 4 Juillet 2014

Lu 644 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs