Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une enveloppe de 124 millions de DH pour la formation dans les métiers d’artisanat : Casablanca aura son Académie des arts traditionnels




Le Plan directeur de la formation professionnelle dans les métiers de l’artisanat pour la région du Grand Casablanca (SDFP), a nécessité une enveloppe de 124 millions de dirhams pour la formation de quelque 6.688 lauréats, dont 6080 par apprentissage, a souligné, mercredi, Anis Birou, secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat.
Intervenant lors d’une réunion à Casablanca, M. Birou a indiqué que le SDFP pour la région du Grand Casablanca, s’inscrit dans le cadre du contrat- programme pour le développement du secteur de l’artisanat intitulé “Vision 2015’’, qui s’étale sur 5 ans et consiste, notamment en la création de nouveaux centres de formation dans la région du grand Casablanca, la réhabilitation de quelques centres pour la formation continue en vue de l’amélioration de la qualité des produits et de la rentabilité des unités de production.
La formation professionnelle et la qualification des ressources humaines constituent la clé du développement du secteur de l’artisanat appelé à relever les défis dans un contexte mondial aux mutations profondes, a indiqué M. Birou, soulignant que le dispositif de la formation professionnelle dans la région du grand Casablanca consiste en la création de l’Académie des Arts Traditionnels, le lancement du plan d’urgence et la signature de la convention d’apprentissage à l’horizon 2015.
Il porte, de même, sur le lancement de nombreux projets touristiques et économiques structurants, ainsi que la mise en place de plusieurs complexes d’artisanat dans la région du grand Casablanca, notamment le village d’artisanat de Dar Bouazza.
Au niveau national, la région du Grand Casablanca occupe la première place en termes d’effectifs d’artisans exerçant dans l’artisanat de production (10 % de l’effectif national) et en termes de chiffres d’affaires (21 % du chiffre d’affaires national de cet artisanat).
De même, la région occupe le premier rang sur le plan national dans l’activité de plusieurs filières d’artisanat de production telles que la bijouterie, l’habillement, le bois et la poterie-céramique.
Par ailleurs, la région du Grand Casablanca occupe la 2ème place sur le plan national pour les métiers de cuir et du bâtiment traditionnel avec 21 % d’artisans employés dans ces activités. Elle occupe également la 2ème position en nombre de PME exerçant dans l’artisanat à fort contenu culturel avec 71 MPE sur 240 à l’échelle nationale, et comporte quatre grandes entreprises d’artisanat sélectionnées comme acteurs de référence du secteur dans le cadre de la mise en œuvre de la vision 2015.

L
Vendredi 27 Novembre 2009

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs