Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une-deux réussie entre dirigeants et supporteurs du WAC

Les Rouges voient moins rouge




Une-deux réussie entre dirigeants et supporteurs du WAC
Il vaut mieux tard que jamais pour trouver un terrain d’entente. La crise qui mine le club du Wydad depuis un bon bout de temps semble s’acheminer vers sa résolution. Apparemment, chacune des deux parties en conflit a obtenu en quelque sorte gain de cause pour que le club puisse espérer de nouveau reprendre sa marche vers l’avant.
Les dernières réunions et tractations de longue durée tenues récemment par le président Abdelilah El Akram et son comité, ainsi que par les associations des supporteurs ont débouché sur du concret. Pour ne pas dire un arrangement qui fait les affaires de tout le monde. M.El Akram et son bureau devront rester jusqu’à la tenue de l’assemblée générale du club qui se tiendra une fois le championnat terminé. Ils ont annoncé qu’ils vont démissionner de leur poste et qu’une assemblée générale extraordinaire aura lieu deux semaines après l’AGO.
Une AGE faite pour conforter les supporteurs contestataires, lesquels ou tout autre Wydadi pourraient devenir adhérents en s’acquittant de la somme de 5000 DH au lieu de 20.000.  Mais ce qui est davantage intéressant pour les protestataires c’est que les nouveaux adhérents au titre de la saison sportive 2013-2014 auront le droit de participer à l’élection du nouveau président du Wydad.
A ce propos, il est à signaler qu’une commission, renfermant deux membres du Comité du club, deux membres de l’Association des anciens joueurs et deux membres des différentes associations des supporteurs, sera mise en place pour assurer le suivi de la campagne d’adhésion au club, rapporte un communiqué diffusé sur le site officiel du Wydad.
Décidément, c’est la voix de la raison qui a prévalu en fin de compte pour sortir le club le plus titré du football national de cette mauvaise passe.
Une crise qui s’est amplifiée depuis l’entame de la phase retour du championnat, ponctuée par pas moins de trois sit-in de protestation devant le Complexe du club, dont le dernier a eu lieu le jour du match retour du WAC contre les Mozambicains de Liga Muçulmana pour le compte de la Coupe de la CAF.
Abandonnés par leurs fervents supporteurs, à savoir les Winners qui avaient appelé au boycott, les Wydadis ont multiplié les contre-performances ne savant plus à quel saint se vouer. Résultat des courses : le club est hors course en championnat local et éliminé en Coupe de la Confédération africaine. Sauf que le WAC a une autre carte à jouer: sauvegarder sa troisième place qualificative pour une participation à la C2 continentale. Et la relance commence dès lundi où le club ira défier à Safi un Olympic local, occupant le ventre mou du classement.

Mohamed Bouarab
Samedi 11 Mai 2013

Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs