Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une délégation de la Chambre des représentants en Guinée Bissau

Participation à la 67ème session du Comité exécutif de l’UPA




Le président de la Chambre des représentants et président de l'Union parlementaire africaine (UPA) est arrivé, avant-hier, en Guinée Bissau, à la tête d'une délégation parlementaire, pour prendre part aux travaux de la 67ème session du Comité exécutif de l'UPA et à la 38ème Conférence des présidents d'Assemblées parlementaires nationales de l'Union.
 Cette 67ème session du comité exécutif, qui se tient à compter d’hier jusqu’au 6 courant à Bissau, à l'invitation du Parlement bissau-guinéen, se penchera sur une série de questions se rapportant notamment au programme annuel de travail et au projet de budget pour 2016.
 En outre, les projets d'ordre du jour de la 38ème Conférence et de la 68ème session du Comité exécutif de l'UPA seront également examinés.
 Par la même occasion, le président de la Chambre des représentants qui a été accueilli à son arrivée à l'aéroport de Bissau par le président de l'Assemblée populaire de Guinée Bissau, prendra part à la réunion du Comité des femmes parlementaires (4 décembre) placée sous le thème «Action parlementaire pour lutter efficacement contre les violences faites aux femmes et aux enfants ».
Outre Talbi Alami, la délégation marocaine est composée des députés Moh Rejdali et Amina Maelainine, du Groupe de la Justice et du développement à la Chambre des représentants, Jaouad Hamedoun, du Groupe istiqlalien, M'Barek Bouaida du Groupe du Rassemblement national des indépendants, Abdelaziz Laaboudi du Groupe socialiste, Mouloud Ajef du Groupe de la Mouvance, et Houssaine Kassimi du Groupe du Progrès démocratique.
 Organisation interparlementaire continentale créée à Abidjan le 13 février 1976, l'UPA regroupe 40 Etats membres, outre des Etats observateurs.
 Elle a pour objectif de «favoriser les contacts entre les parlementaires africains d'une part et entre eux-mêmes et ceux du reste du monde d'autre part».
 L'UPA se propose également de «contribuer au renforcement de l'institution parlementaire en Afrique et à la promotion de la démocratie».
 Le Comité exécutif de l'UPA s'assigne pour missions, d'une part, d'orienter, d'appliquer et d'assurer le suivi des recommandations et décisions prises par la Conférence et, d'autre part, de contrôler l'action de son secrétariat général.

Jeudi 3 Décembre 2015

Lu 811 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs