Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une délégation de la Chambre des Lords britannique s'informe de l'expérience de l'Université Cadi Ayyad




Une délégation de la Chambre des Lords britannique s'informe de l'expérience de l'Université Cadi Ayyad
Une délégation de la Chambre des Lords britannique en visite de travail au Royaume, a rencontré récemment à la Faculté des lettres et des sciences humaines relevant de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM), des étudiants et des enseignants de cet établissement d'enseignement supérieur et s'est par la même occasion, informée de l'expérience pionnière de cette université au niveau national, arabe et africain.
Cette rencontre a constitué une occasion pour prendre connaissance des projets et réalisations du Royaume relatifs à la jeunesse et à l'amélioration de la condition de la femme, qui ont fait du Maroc durant le nouveau règne de SM le Roi Mohammed VI, un pays leader dans ces domaines aux niveaux arabe et africain.
Intervenant à cette occasion, la doyenne de la Faculté des lettres et des sciences humaines, Ouidad Tebaâ, a relevé que cette visite de la délégation de la Chambre des Lords britannique témoigne de la solidité des relations excellentes liant le Maroc et la Grande-Bretagne. Et d'ajouter que cette rencontre a permis aux étudiants de la Faculté de mettre en exergue leur dynamisme, leur prise d'initiative et leur adhésion dans un dialogue fructueux avec les autres cultures, notamment la culture britannique.
Elle a en outre émis le souhait de voir cette rencontre contribuer au raffermissement et au développement de relations de coopération entre l'UCAM et les universités britanniques et par conséquent tisser des relations entre les étudiants et les enseignants des deux pays.
Le président de l'UCAM, Abdellatif Miraoui a, pour sa part, présenté un aperçu sur cette université marocaine, ses cadres et enseignants, le nombre d'étudiants qui y suivent leurs études dans les différentes spécialités et filières ainsi que les réalisations de l'université au niveau de la recherche scientifique.
M. Miraoui a mis au courant la délégation britannique des rangs éminents de l'UCAM dans le classement des universités mondiales, notamment arabes et africaines. Il a, à cette occasion, donné un aperçu de la plateforme pédagogique "MOOC" (Formation en ligne ouverte à tous) adoptée par l'UCAM et qui permet aux étudiants de suivre en ligne des cours académiques et des travaux pratiques dans plusieurs disciplines et spécialités scientifiques.
Les membres de la délégation britannique se sont réjouis de pouvoir visiter le Maroc et s'informer de près de l'expérience démocratique du Royaume ainsi que des réformes initiées par le Maroc tous azimuts et notamment en ce qui concerne l'amélioration des conditions de la femme et sa participation dans la vie politique.
Ils ont exprimé leur disposition à transmettre et informer l'opinion publique britannique de ces réformes, le but étant de contribuer à approfondir les relations liant les deux pays dans tous les domaines.
 

MAP
Lundi 23 Février 2015

Lu 873 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs