Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une cruelle disparition : Adil Boulouiz tire sa révérence




Une cruelle disparition : Adil Boulouiz tire sa révérence
La nouvelle est tombée tel un couperet. Maître Adil Boulouiz n’est plus. Il n’aura donc pas survécu à cette dure épreuve qu’on lui a fait subir, à cette «affaire» à laquelle on l’a si cyniquement mêlé. C’était là un premier grand choc pour les siens. Tous ceux qui ont côtoyé Adil ont connu en lui un homme dans le sens le plus humain du terme, affable et serviable, l’ami fidèle, le mari dévoué et le père intentionné, le dirigeant et le maître compétent et consciencieux, le fils ou le frère modèle.
Pour tous ceux qui l’ont connu, Adil a supporté, stoïquement la sévère et incompréhensible sentence que l’on a tenu à lui infliger.
Il s’apprêtait à retrouver son beau monde. On s’impatientait tous à l’idée de le retrouver. Le 4 septembre prochain devait assurément être un grand jour, celui des grandes retrouvailles. Hélas, il n’y aura plus de 4 septembre. Devrait-on évoquer le seul destin ?
Adil souffrait d’une tendinite qui se faisait de plus en plus calcifiante, de plus en plus douloureuse. Les injections qu’on lui a administrées n’ont pas donné l’effet, en principe, escompté. Bien au contraire. Avait-on réalisé le bon diagnostic et prescrit le bon remède? Le transfert d’Adil au CHU Avicenne s’imposait. L’y avait-on emmené à temps ? Y avait-il reçu les soins qui convenaient et qui s’imposaient ?
Au fait, c’est quoi ce système de santé où l’on meurt d’une tendinite ?
Et dire que tu étais le plus costaud de nous tous. Le plus jeune aussi.
Le fait est là, cher Adil. Nous devons nous résigner à continuer sans toi tout en sachant que la vie ne sera sûrement plus la même, qu’elle n’aura pas le même goût
Puisse Dieu doter de tout le réconfort possible ton épouse, la dévouée Narjis Boulouiz et tes petits Yassir et Mehdi, tes parents, tes frères et sœurs, tes nombreux amis, ceux du Stade Marocain dont tu as présidé avec bonheur les sections tennis et football, ceux de la Fédération de tennis dont tu étais un membre aussi dynamique que connaisseur.
Repose en paix cher Adil.
Que le Tout-Puissant ait ton âme en sa Sainte Miséricorde.

Mohamed Benarbia
Vendredi 17 Août 2012

Lu 4056 fois


1.Posté par ismailovic10@hotmail.fr le 19/08/2012 16:43
Allah yrahmou ou ywassa3 3liih ! il était trés sympa !!

2.Posté par HATIM Abdelkrim le 20/08/2012 00:19
Nos sincères condoléances, en priant ALLAH d'avoir le défunt en Sa Sainte Miséricorde. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.
La famille HATIM

3.Posté par matallaoui ilham le 21/08/2012 17:14
nous sommes a dieu et a dieu à lui nous retournons

4.Posté par El Ayachi amine le 22/08/2012 03:15 (depuis mobile)
Nos sincères condoléances

5.Posté par Mounir le 23/08/2012 07:31
Llah yrehmek mon très chère Adil. Tu nous manqueras cruellement.
Courage à Narjis, Yassir et Mehdi.

6.Posté par el ghousli rhizlane le 24/08/2012 22:08
Lah yerahemou inna lilahi wa inna ilaehi raje3oun

7.Posté par Nisrine Loubaris le 25/08/2012 16:45 (depuis mobile)
Adieu grand frère... tu seras toujours là...Tu as vécu grand...tu es mort grand...on est très fiers de toi...On t ''aime...

8.Posté par Mohamed ziki le 27/08/2012 09:02
Nos sincères condoléances, en priant ALLAH d'avoir le défunt en Sa Sainte Miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.
Courage à Narjis, Yassir et Mehdi.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs